Pour la santé mentale, mieux vaut continuer de danser !

Pour la santé mentale, mieux vaut continuer de danser !

By Antoine RUIZ
30 Nov 2020

Bien que les clubs soient tous fermés, rien ne nous empêche de continuer de danser. Avec tous ces livestreams et sessions cloud raving, il n'y a plus d'excuses. D'ailleurs, pour sa santé mentale, il est même recommandé de faire quelques petits pas de danse quotidiennement selon plusieurs études...

Rappelez-vous, il y a 2 ans, on vous disait déjà qu'assister à un concert de musique en live une fois tous les quinze jours pouvait faire grimper l'espérance de vie de 9 ans; mais aussi que la musique permettait de significativement réduire le stress de l'auditeur. Alors qu'en est-il cette année ?

Entre les annulations et reports des concerts et festivals, et la fermeture de nos clubs favoris, on a bien cru qu'on ne pourrait pas vivre la musique cette année. Malgré tout, notre été a été sauvé, grâce aux diverses soirées et open air qui ont pullulé pendant plusieurs mois. De quoi se remonter le moral et se faire du bien à l'esprit. Et ce n'est pas parce qu'il y a reconfinement que nous devons renoncer à danser au rythme de sets de nos DJs préférés. Le cloud raving et les festivals de livestreams, comme le Lockdown Festival, sont de retour ! Idéal pour ne pas perdre le rythme justement. Il a d'ailleurs été démontré que danser est bon pour notre santé mentale. Explication.

Capacités mentales décuplées, prévention contre la démence...

Des chercheurs américains ont effectué un test sur un groupe de participants. Ces derniers devaient écouter de la musique pendant cinq minutes, en choisissant entre l'écouter assis, à vélo ou en dansant. À l'étape suivante, ils étaient invités à effectuer quelques tâches cognitives. Résultats ? Ceux qui avaient choisi de danser avaient une capacité nettement plus élevée à résoudre ces tâches après avoir dansé qu'avant. Aussi, il a été remarqué que leur niveau de bien-être et leur esprit créatif s'étaient développés...

Mieux encore. La danse permettrait également à notre cerveau de créer de nouvelles connexions neuronales, aidant à soigner, voire prévenir, certaines maladies. Une étude encore menée aux Etats-Unis a comparé l'influence que pouvaient avoir la marche, la natation, le vélo et la danse sur la démence. Et deviner laquelle est la plus bénéfique ? La danse, bien sûr. Notez bien : danser régulièrement réduit le risque de démence de 76 %... Ça ne tient donc qu'à vous !

Votre salon est votre meilleur dancefloor, pour l'instant en tout cas.

Derniers
articles
Unexpected

Les
pluslus

Lespluspartagés