Les hipsters en soirée, nouveau clan tendance et underground

Portrait du hipster en soirée

By Aurélie Corbin
19 Avr 2012

Les hipsters, on les aime ou on les déteste, en tout cas ils ne laissent pas indifférents. Le terme en lui-même, utilisé à toutes les sauces, n'a pas de signification bien arrêtée. De toute façon, être hipster c'est avant tout une façon de penser avant un mode de vie. Qui sont-ils, comment les reconnaître, les côtoyer

Les hipsters, on les aime ou on les déteste, en tout cas ils ne laissent pas indifférents. Le terme en lui-même, utilisé à toutes les sauces, n'a pas de signification bien arrêtée. De toute façon, être hipster c'est avant tout une façon de penser avant un mode de vie. Qui sont-ils, comment les reconnaître, les côtoyer ou leur ressembler ?

Comment les reconnaître ?

Le hipster se reconnaît généralement à sa pilosité plus développée que la normale. Barbe de bûcheron, moustaches de toutes les formes et coupes coiffé-décoiffé comme au saut du lit : le hipster aime cultiver une image négligée. Pourtant son look est très étudié !

Quant aux femmes hipsters, elles portent autant les cheveux courts que longs, mais aiment les accessoiriser : bonnet, chapeau, headband... Si tu aimes les tatouages, tu seras servi(e) ! Tout y passe, des motifs un peu kitsch ou geek, aux 'chests' et aux bras entièrement recouverts de motifs psychédéliques.

Comment adopter le look hipster ?

Comme toutes les tribus, les hipsters ont leur propre code vestimentaire. Pour accentuer sa silhouette longiligne voir fil de fer, le hipster arbore le jean slim ou cigarette. En haut, une chemise à carreaux façon bûcheron, un des accessoires phares du hipster. Sinon, il porte des t-shirts larges au style "loose". Les filles s'essaient parfois au legging, porté seul avec une tunique. Aux pieds : des Converses, des Bensimon ou des sandales...

Pour adopter le look hipster, il faut courir les friperies ou cibler des magasins moins grand public comme American Apparel, Urban Outfitters ou Kitsuné . Mais avec l'explosion du look hipster, il est de plus en plus facile de dénicher des vêtements de ce genre chez H&M. On se concentre sur le vintage, les carreaux, les gros motifs.

Enfin, les deux accessoires indispensables du hipster : les grosses lunettes et l'appareil photo old-school. Peu importe que tu sois myope ou non, les hipsters acceptent aussi les lunettes sans verre. L'important, c'est que les montures, bien épaisses, se voient. Et si tu n'as pas d'appareil Lomo avec toi, arme-toi d'Instagram, l'application indispensable.

Où les voir ?

Les hipsters évitent les lieux à la mode et préfèrent dénicher de nouveaux clubs, des "places to be" réservées aux initiés. Essayez d'aller au Point Ephémère, ou au Rosa Bonheur, sinon passez jeter un coup d'oeil aux Catacombes.

Le vocabulaire Hipster

Le hipster aime mêler des mots d'anglais à ses conversations, une manière de montrer qu'il est totally bilingue. Pour adopter le langage hipster, on essaie de caser les termes mainstream, arty, hype...

Leur playlist

Cherche pas, les groupes qu'ils écoutent, tu n'en as jamais entendu parler. Plus underground qu'underground, moins les groupes sont connus et mieux c'est : le hipster ne suit pas les modes, mais les fait. Une fois qu'un artiste fait des tubes, le hipster arrête de l'écouter et s'intéresse déjà à son successeur. Difficile de tout suivre, le plus simple est encore d'aller directement voir sur son iPod ! Electro indie, groupes suédois... Fais ton choix !

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés