La Tribu des BCBG en soirée, comportement

Portrait des BCBG en soirée

By Marine Normand
13 Juin 2012

On vous voit arriver de super loin avec vos petits commentaires narquois sur les rallyes et les mocassins à pompons. On ne tombera pas dans ce piège, même si l'écriture de cet article en serait grandement facilitée. Comment les reconnaître ? Des ressemblances certaines avec le premier de la classe que vous ne pouviez

On vous voit arriver de super loin avec vos petits commentaires narquois sur les rallyes et les mocassins à pompons. On ne tombera pas dans ce piège, même si l'écriture de cet article en serait grandement facilitée.


Comment les reconnaître ?

Des ressemblances certaines avec le premier de la classe que vous ne pouviez pas supporter en CM1 et que votre mère prenait toujours comme modèle. En fait c'est le même avec 20 ans de plus. Il est bien élevé, souriant, et a ce petit accent assez dépaysant des gens qui ont été élevés au grand air des beaux quartiers. Il porte aussi souvent un nom vieille France, ou composé bizarre (Pierre-Michel) qui sent les romans de Flaubert.

Comment adopter le look BCBG ?

Il y a une combinaison incontournable pour passer inaperçu au milieu du troupeau BCBG : Pull en V, chemise impeccable à carreaux (les petits car les gros c'est plutôt les Hipters), petit pantalon ou jean sans plis ou jupe juste au dessus du genou, et sourire ultra brite qui fait mal aux yeux. On privilégie les tons marine, beige, les vichys, et, surtout, un bon shampoing qui fait les cheveux tout doux. C'est vrai non, vous n'aviez jamais remarqué qu'ils avaient ont toujours des cheveux magnifiques ? Si quelqu'un d'ailleurs sait pourquoi, écrivez à la rédaction, on voudrait comprendre.

Où les rencontrer ?

On ne chasse pas le Caribou au fin fond de la Lorraine. Même chose pour le BCBG. On traque la bête dans le Triangle d'Or, dans le 16ème arrondissement, autour d'Auteuil Neuilly Passy quoi. On le guette au Raspoutine, à Bagatelle, au Chalet des Iles, et surtout, on vérifie avant d'attaquer qu'on n'a rien entre les dents et qu'on a enlevé tout son vocabulaire un peu vulgaire. Parce que ça peut rapidement faire fuir le BCBG, et ce n'est vraiment pas ce qu'on veut.

Leur playlist

Le BCBG écoute de tout, de la chanson française aux gros tubes qui passent en club. Pas difficile pour un sou car (c'est une question d'éducation) : "Ouh c'est sympa ça, je connais pas, qu'est ce que c'est ?" –"Rihanna Pierre-Michel, quand même", il danse sur tout ce qui ne défroissera pas son pantalon en velours. Avec le sourire.

Marine Normand

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés