Plus on vieillit, plus la musique nous aide à réduire le stress

Plus on vieillit, plus la musique nous aide à réduire le stress

By Antoine RUIZ
20 Août 2019

La musique ne nous divertit pas seulement, elle apaise les maux, et ce d'autant plus au fil du temps. Aujourd'hui, une étude démontre que notre capacité à réduire le stress et l'anxiété grâce à l'écoute de musique augmenterait plus notre âge avance.

On connaissait déjà la musicothérapie, un traitement médical fondé sur l'extériorisation des sentiments par le biais de la musique. Sans connaissances musicales préalables, cette pratique agit à différents niveaux au bénéfice de n'importe quelle personne comme l'humeur, la douleur, l'activité cérébrale, l'effort physique, le sommeil, et aussi... le stress. Oui, qui ne trouve pas un certain plaisir se couper du monde extérieur en écoutant sa chanson préférée du moment pour relâcher la tension ? En 2011, Marconi Union, un trio d'ambient originaire de Manchester, a composé un morceau intitulé "Weightless". Aujourd'hui, et après plusieurs études, il est considéré comme le morceau le plus relaxant du monde. C'est ainsi un fait : la musique est un véritable anxiolytique.

La musique pour contrôler ses émotions

Et c'est ce sur quoi s'est penchée une étude réalisée par la Queen's University de Belfast, et plus précisément sur l'évolution de cet effet bénéfique de la musique à travers le temps. Partant de l'hypothèse que la propension de la musique à réguler nos émotions augmente avec l'âge, les scientifiques ont d'abord établi deux constats. Premièrement, nous maîtrisons mieux nos émotions au fil du temps et, d'autre part, la musique favorise ce contrôle en général. Il leur fallait ensuite démontrer l'existence d'une corrélation entre ces deux phénomènes. Pour cela, les participants de cette étude ont été séparés en 2 groupes d'âge : les 18-30 ans et les 60-81 ans. Puis, les scientifiques leur ont demandé d'énumérer les multiples de 17 en partant du nombre 2023, et de recommencer à zéro en cas d'erreur. En prévision de ce défi complexe (et de ce fait, stressant), on leur proposait d'écouter soit la musique choisie par leur soin, soit un podcast.

Des personnes âgées plus sensibles à l'effet de la musique que les jeunes, en cas de stress

Les styles de musique choisis se sont révélés variés, avec une majorité de musique classique chez les personnes âgées, tandis que les jeunes se tournaient plutôt vers la pop et l'indie. Malgré cette variété, le résultat demeure probant : les membres du groupe des personnes âgées qui ont choisi d'écouter de la musique étaient moins sujets au stress que les jeunes, et donc plus aptes à accomplir la tâche. En résumé, l'écoute musicale offre bel et bien des avantages certains sur la régulation du stress, et ce d'autant plus en vieillissant. Une bonne nouvelle pour les mélomanes du troisième âge !

Derniers
articles
Unexpected

Les
pluslus

Lespluspartagés