Placebo, Arcade Fire, The Shoes : la magie des clips interactifs

By Marine Normand
21 Fév 2013

Les clips sont conçus pour dessiner l'univers visuel d'un artiste. On se souvient de celui de Thriller, sorti en 1984, qui avait fait rentrer Michael Jackson dans la légende. Le King of Pop a en effet donné ses lettres de noblesse à ce médium qui était bien souvent sous-utilisé. Aujourd'hui, un artiste ne peut se conc

Les clips sont conçus pour dessiner l'univers visuel d'un artiste. On se souvient de celui de Thriller, sorti en 1984, qui avait fait rentrer Michael Jackson dans la légende. Le King of Pop a en effet donné ses lettres de noblesse à ce médium qui était bien souvent sous-utilisé.

Aujourd'hui, un artiste ne peut se concevoir sans son clip. Mais l'offre est tellement importante qu'il faut savoir se distinguer. D'où l'intérêt d'être plus novateur que ses concurrents et d'utiliser les nouvelles technologies à bon escient. Certains clippeurs ont ainsi pris le parti d'intégrer le spectateur dans l'expérience, et ont conçus des clips interactifs. On vous dévoile les propositions les plus hallucinantes !

Chairlift - Met Before

Vous souvenez-vous de ces livres qui n'étaient jamais disponibles au CDI de votre collège, ceux "dont vous êtes le héros" ? Le groupe Chairlift (déjà auteur de la superbe reprise de Beyoncé, "Party") s'approprie le concept et vous laisse prendre des décisions à la place de sa jolie chanteuse, Caroline Polachek. A vous de faire les bons choix. Son bonheur est en jeu.

Le clip de Chairlift, "Met Before", est à découvrir ici


Singtank - Give it to me

Parfois, dans les longs métrages et dans les clips, on voit des personnages assez insupportables et on ne comprend pas vraiment ce qu'ils font là. La vidéo du groupe Singtank vous laisse le droit de vie ou de mort sur ces gens qui nous énervent de manière physique. Vous allez succomber à de très vilains instincts...

Le clip de Singtank, "Give it to me", est à découvrir ici


Arcade Fire - The Wilderness downtown

Attention, moment nostalgie. Arcade Fire réalise ici un superbe clip interactif avec l'aide de Google Maps. C'est peut-être le plus touchant, puisqu'il s'adresse à l'enfant qui est en vous et se sert de vos souvenirs. Si vous voulez passer un moment qui fout un peu le bourdon, allez-y. On a appelé directement notre maman après le visionnage.

Le clip d'Arcade Fire, "The Wilderness downtown", est à découvrir ici


The Shoes - Cover Your Eyes

Pour visionner ce clip, vous aurez besoin d'une webcam. Mais ne vous attendez pas à un clip lambda : il est signé We are from L.A... Le morceau de The Shoes ne se lancera que si vous vous couvrez les yeux ("Cover Your Eyes", malin hein). Si vous ne le faites pas... Attendez-vous à tout. Vous voilà prévenu.

Le clip de The Shoes, "Cover Your Eyes", est à découvrir ici


Placebo - Never Ending Guy

Regardez nous dans les yeux et osez dire que vous n'avez pas eu une période Placebo. Le groupe de rock (qui était l'année dernière à Rock en Seine) qui sait toujours parler à l'ado qui sommeille en nous s'est très bien entouré pour cette belle réalisation à l'univers presque Burtonesque. Dark et beau, complètement Placebo.

Le clip de Placebo, "Never Ending Guy", est à découvrir ici


Cold War Kids - I've seen enough

Et si on arrêtait la guitare à ce moment là, qu'est ce que ça ferait ? Et sans le xylophone, le morceau ressemblerait à quoi ? Le clip de Cold War Kids vous donne la possibilité de mettre un ou plusieurs musiciens en RTT. Si l'un d'entre eux a une tête qui ne vous revient pas, mettez-le un peu au chômage technique. Ca lui fera les pieds.

Le clip de Cold War Kids, "I've seen enough", est à découvrir ici


Death Grips - Retrograde

On a mis en dernier le clip de Death Grips (mais si rappelez-vous, c'était le groupe ultra bruyant et pas super que nous avions vu au Pitchfork Music Festival ) parce qu'il tient plus de l'expérience que du clip. 109 vignettes qui reprennent en boucle un point du morceau. Clairement inaudible, ne cliquez pas sur tout d'un coup, à moins d'être allé récemment chez le cardiologue et de vous être assuré que tout était ok.

Le clip de Death Grips, Retrograde, est à découvrir ici


Marine Normand

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés