New

Pixies à l'Olympia : retour sur un groupe culte

Pixies à l'Olympia : retour sur un groupe culte

By Marine Normand
27 Sep 2013

A l'occasion des concerts dimanche 29 et lundi 30 septembre des Pixies à l'Olympia, retour sur cette formation culte, qui a marqué toute une génération de musiciens au début des années 90.

Mais qui sont les Pixies ? Si le groupe a été le porte-flambeau de toute une génération qui a grandi au début des 90's, et que leur tube, "Where is my mind", est resté dans tous les esprits, on sait très peu de choses sur eux. Pourtant, ils ont inspiré de nombreux artistes. Bono de U2 n'a pas hésité à dire qu'ils étaient "le meilleur groupe américain de tous les temps". Thom Yorke, leader de Radiohead, a déclaré ques les Pixies avaient changé sa vie. Ne parlons pas de Kurt Cobain, qui les citait comme une des influences majeures de Nirvana.

Les Pixies se sont formés en 1986, à Boston, dans le Massachussets. Composé de Black Francis (qui prendra ensuite comme nom de scène Frank Black), à la fois chanteur et compositeur, de David Lovering, Joey Santiago et Kim Deal (qui sera récemment remplacé par Kim Shattuck), le groupe a bousculé les codes de la musique. Mélangeant les références surf, rock et noise, les Pixies ont réussi au fur et à mesure de leurs albums à imposer un vrai son innovant et unique et imposer une touche personnelle presque impossible à copier.

Considéré pour beaucoup comme le "meilleur groupe du monde" après leur premier opus Surfer Rosa sorti en 1988, ils auraient pu avoir une très grande carrière. Leur problème néanmoins ? Leurs relations. Depuis le début, un froid s'instaure entre Frank Black et Kim Deal. Les deux convoitent la place de leader, et il ne peut y en avoir qu'un. C'est Frank Black qui finit par prendre le contrôle, mais les relations restent très compliquées.

De nombreuses tensions provoquent une première séparation (le groupe splitte en 1993, juste avant l'épopée grunge, et ce jusqu'en 2004), et au départ cette année, 9 ans après leur reformation, de Kim Deal. La bassiste charismatique décide en effet de se consacrer aux Breeders, le groupe qu'elle avait monté lors du premier break des Pixies. Une décision qui a attristé de nombreux fans, qui voyait dans le binôme la vraie signature du groupe.

Néanmoins le groupe de Frank Black continue de mener sa route, avec la sortie d'un nouvel EP, EP1 (qui n'a pas vraiment emballé les critiques) et l'arrivée de Kim Shattuck à la basse. Ils étaient d'ailleurs mercredi 25 septembre à l'Itunes festival. Pour admirer le nouveau visage des Pixies en France, rendez-vous ce weekend à l'Olympia. Les fans des Pixies seront au rendez-vous : la date affiche depuis longtemps complet...

Le site des Pixies

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés