Péniche La Balle Au Bond : à la rentrée, le mercredi est le nouveau jeudi !

By Charles Crost
22 Août 2014

Péniche La Balle Au Bond : à la rentrée, le mercredi est le nouveau jeudi ! @Instagram

Péniche La Balle Au Bond : à la rentrée, le mercredi est le nouveau jeudi !

La Balle Au Bond

Péniche La Balle Au Bond : à la rentrée, le mercredi est le nouveau jeudi ! @Instagram

Péniche La Balle Au Bond : à la rentrée, le mercredi est le nouveau jeudi !

En entrand à La Balle Au Bond

Péniche La Balle Au Bond : à la rentrée, le mercredi est le nouveau jeudi ! @Instagram

Péniche La Balle Au Bond : à la rentrée, le mercredi est le nouveau jeudi !

La Balle Au Bond prête à faire danser

Chaque mercredi, la Balle Au Bond accueillera quelques-uns des meilleurs concerts de la capitale. La péniche semble être le nouvel eldorado du Paris en vogue!

On vous avait déjà fait l'éloge du nouveau bateau du bonheur parisien, La Balle Au Bond. On apprend qu'elle se lance dans une série de rendez-vous hebdomadaires, les Mercredi en Seine. L'idée est excellente : le club prend des allures de salle de concerts pour concentrer sur ce seul jour de la semaine le meilleur de ce que propose l'indie.

La solution est idéale, car elle ne condamne pas à la nuit blanche tout en proposant un contenu de haut niveau dans son cadre réjouissant, avec vue sur le Louvre. Ainsi, on vous a trouvé le spot idéal pour aborder doucement la fin de semaine : un cocktail sur un pont tout en verdure, une série de concerts issus directement des scènes les plus passionnantes de l'électro et du rock et un DJ set pour clore les festivités avec un goût de club.

On illustre en vous déroulant la programmation : le 10 Septembre, début de l'hiver avec la wave de Peine Perdue, Areva et Deficit Budgetaire. Le 17 Septembre, les protégés de Born Bad Records Crash Normal partageront la scène avec Master Master Wait et Marble Arch. Le 24 septembre l'électro synthétique glam de Fiodor Dream Dog se teintera de la douceur de Calypso et My Summer Bee.

En Octobre, on vous la fait courte : Sydney Valette, Ben & Bené, EDH, Holy Machine et Towers. Si Paris avait le cadre idéal pour recevoir les sensations venues de l'étranger (l'Espace B) les scènes garage-punk (La Mecanique Ondulatoire) ou dark (le Klub), la ville vient de trouver enfin un spot pour que le public puisse prendre toute la dimension du talent de la scène française hybride, entre électro, rock à effets et pop intelligente.

Le tout dans un lieu vraiment accueillant, avec un tarif suffisamment abordable pour un début de semaine : aucun doute là dessus, la jeunesse fringante va s'y ruer à la rentrée. Et de toute façon, "le Mercredi, c'est le nouveau Jeudi".

Derniers
articles
Soirées à Paris

Les
pluslus

Lespluspartagés