Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers

By Pierre Champleboux
31 Mai 2019

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers @Alban Gendrot

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers

Myth Syzer dans son studio 04

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers @Alban Gendrot

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers

Myth Syzer dans son studio 02

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers @Alban Gendrot

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers

Myth Syzer dans son studio 01

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers @Alban Gendrot

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers

Myth Syzer dans son studio 03

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers @Alban Gendrot

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers

Myth Syzer dans son studio 05

Nous sommes passés faire un tour dans le studio d'enregistrement de Myth Syzer, qui nous a reçu comme à la maison. L'occasion de discuter de hip-hop, de pop et même de cinéma, le temps d'une interview au calme.

Myth Syzer, c'est un rappeur français sorti de nulle part qui ne cesse de monter. Du talent ? Il en a à revendre, et ses aînés ne s'y sont pas trompés puisque des légendes du rap français comme Doc Gyneco ou encore Lino ont déjà accepté de poser avec lui. Accueillis par l'artiste comme on le serait chez des amis, on a eu l'occasion de discuter à la cool, comme on l'aurait fait avec un bon pote sur n'importe quel autre canapé.

Villa Schweppes : Tu sais que Google de présente avant tout comme un compositeur de musique de films ?

Myth Syzer : Ha ouais, sérieux ? Montrez-moi... Trop bien ! Ça me va parfaitement. J'ai fait la B.O. d'un petit court-métrage : Fort Real Tho de Baptiste Penetticobra. Mais c'est la seule fois où j'ai fait la musique d'un film, je ne sais pas pourquoi Google met ça en avant. (rires)

Mais c'est quelque-chose que tu aurais envie de faire à l'avenir ?

Myth Syzer : De ouf, ça pourrait être cool !

C'est quoi ton genre de films ?

Myth Syzer : Ce que je préfère, ce sont les films de gangsters. Scarface, Le Parrain, ou même la série Les Sopranos. Mais je ne crois pas que j'aurais envie de faire de la musiques pour des films de ce style... J'adore les documentaires animaliers. Tout ce qui est aquatique, ça me parle de ouf. J'aimerais bien faire de la musique d'ambiance pour des reportages sur les requins, les baleines ou les méduses.

J'adore les documentaires animaliers. Tout ce qui est aquatique, ça me parle de ouf.

Myth Syzer

 

Myth Syzer nous a parlé hip-hop et documentaires animaliers

Myth Syzer nous a reçu dans son studio d'enregistrement.

Comment es-tu passé de beatmaker à rappeur ?

Myth Syzer : Je produisais des sons pour les autres depuis tellement longtemps qu'un jour j'en ai eu marre d'écouter mes instrus dans le vide. J'ai eu envie de poser dessus. J'ai fait deux ou trois trucs pour m'amuser sur mon Soundcloud mais la vraie première fois où j'ai posé c'est sur "Le Code".

Qu'est-ce que tu penses des gens qui disent que le rap c'était mieux avant ?

Myth Syzer : Je ne suis pas d'accord. C'est mieux maintenant. Il y avait besoin d'une ouverture et, aujourd'hui, la palette du rap est beaucoup plus grande, il y a beaucoup plus de sonorités qu'avant. Maintenant on fait de tout, on chante sur de l'auto-tune, on kick sur tous les plans. À partir du moment où un style musical évolue dans le positif, on ne peut pas dire "C'était mieux avant".

S'enfermer dans le passé c'est naze. La culture ne s'arrête pas dans le passé, elle se vit dans le présent.

Myth Syzer

Mais sur les réseaux sociaux, on peut parfois lire des commentaires qui disent : "si vous aimez le rap auto-tuné sur des mélodies au piano, c'est que vous n'aimez pas le rap"...

Myth Syzer : Tous ces gens qui se revendiquent des puristes sont fatigants. Pour moi, c'est presque comme du racisme. C'est une sorte de snobisme, ces gens-là ne croient pas en la démocratie. S'enfermer dans le passé, c'est naze. La culture ne s'arrête pas dans le passé, elle se vit dans le présent. Ils ont cru à une époque que le rap leur appartenait et, comme maintenant c'est plus populaire, ils ont le seum. C'est de l'égoïsme, en fait.

Lire la vidéo

Quels sont les 5 albums qui ont changé ta vie ?

Myth Syzer : 2001 de Dr. Dre, Première consultation de Doc Gyneco, L'École du Micro d'Argent d'IAM, Prose Combat de Mc Solaar et Marshall Mathers d'Eminem. Et puis aussi Get Rich or Die Tryin' de 50 Cent !

Et dans les artistes actuels, il y en a qui t'impressionnent plus que d'autres ?

Myth Syzer : C'est de plus en plus rare que je sois impressionné. Je ne prends plus vraiment de claques. Il faut vraiment que les gens arrivent avec quelque chose de nouveau pour que ça m'impressionne.

Tu as fait un feat avec Lino d'Arsenik. Tu étais fan ?

Myth Syzer : De ouf... "Quelques gouttes suffisent", "Affaire de famille", "Je boxe avec les mots"... Tout ce qu'ils ont fait avec le Secteur Ä, j'étais archi fan quand j'étais petit !

En parlant du Secteur Ä, tu as également travaillé avec Doc Gyneco. C'était comment de collaborer avec l'une de tes idoles ?

Myth Syzer : J'étais trop fier de moi ! J'avais la cassette de Première Consultation quand j'étais petit. Je l'écoutais quand on partait en vacances en voiture avec mes parents. Je le connaissais par coeur ! Ça m'a rappelé trop de souvenirs de me retrouver avec lui. Pareil avec Lino. C'est trop cool de débarquer de sa petite cambrousse et de rencontrer des gens que t'écoutais dans ton coin quand t'avais 6 ou 7 ans !

C'est de plus en plus rare que je sois impressionné. Je ne prends plus vraiment de claques.

Myth Syzer

Lire la vidéo

Tu as réussi à travailler avec eux comme tu l'aurais fait avec n'importe qui d'autre ?

Myth Syzer : Franchement ? Ouais. Humainement c'est un moment incroyable... Mais on se retrouve ensemble pour travailler, alors on passe vite aux choses sérieuses.

Bosser avec Mylène Farmer, c'est un rêve. Elle a un univers incroyable !

Myth Syzer

Il y a d'autres artistes dont tu es fan et avec qui tu rêves de travailler ?

Myth Syzer : Grave !

Tu ne veux pas nous dire qui ?

Myth Syzer : Mylène Farmer ! Je kiffe trop, j'ai plus envie de travailler avec elle qu'avec n'importe quel rappeur. Bosser avec Mylène Farmer, c'est un rêve. Elle a un univers incroyable !

Tu n'as pas envie de faire des featurings avec des artistes américains ?

Myth Syzer : Non, je trouve ça éclaté de ouf les featurings entre Français et Anglais. Ça marche rarement, c'est souvent bancal. Après, si Drake me demandait de lui produire un beat, je ne dirais pas non ! (rires)

Tu as des projets dans l'immédiat ?

Myth Syzer : Je suis entrain de bosser sur mon prochain disque qui devrait sortir cette année. Et le 22 juin prochain, je joue aux Francos de Montréal.

Le site officiel de Myth Syzer
Sa chaîne YouTube

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés