Excuse MyParty, le Airbnb des soirées

Excuse MyParty, le Airbnb des soirées

By Juliette Hautemulle
22 Déc 2014

Grâce à la plateforme Excuse MyParty, vous ne payerez plus que pour aller en club, mais aussi pour aller faire la fête dans le salon d'inconnu(e)s. Bonne ou mauvaise idée ? On reste dubitatifs...

75% des 21-34 ans préfèreraient les soirées en appart, l'atmosphère cosy d'un salon, les cocktails home made et les rencontres plus propices dans une cuisine. C'est sur ce constat que John Tossou, Bruno Haddad et Philippe Vitry ont eu l'idée de monter Excuse MyParty, la plateforme communautaire de réservation de fêtes chez des particuliers.

"Ambianceur" invite "ambiancés" pour "ambiançage"... payant

Concrètement comment ça marche ?
"L'ambianceur" (l'hôte) organise une soirée moyennant une certaine somme. Les fondateurs nous expliquent : "L'essentiel des soirées coûtera sans doute moins cher qu'en club". Ils ajoutent quand même : "... il n'y a pas de tarifs maximum et une grande soirée organisée dans un immense loft avec un open champagne aura évidemment un certain prix".

De leur côté, les "ambiancés" (les invités) souhaitant participer à un "ambiançage" recherchent les événements en fonction de différents critères (date, lieu, tarif) et émettent une demande de participation à "l'ambianceur". Ce dernier validera - ou non - les demandes selon le profil (Facebook & co seront reliés à la plateforme) et les notes attribuées sur le réseau (mais aussi le physique ?).
À ce moment là, les demandeurs sélectionnés se voient alors débitée leur contribution à la soirée et reçoivent toutes les informations de base pour se rendre à ladite fête (l'adresse, notamment).

Et si ça vire au grand n'importe quoi ?

Côté sécurité, Excuse MyParty proposera un service d'assurance en cas de dégâts aux "ambianceurs". Par ailleurs, ambianceurs et ambiancés peuvent se noter mutuellement et s'assurer ainsi de se retrouver en bonne compagnie.

"Une personne qui a des bonnes notations a peu de chance - sur Airbnb comme sur Excuse MyParty - de venir voler dans un appartement, ou de mal se comporter globalement", soulignent très justement les trois garçons à la tête du projet.

Ils ajoutent : "Nous instaurerons aussi plus tard un système de cercle à partir du profil de l'ambianceur qui pourra choisir de rendre visible sa soirée seulement à ses amis, amis d'amis ou plus". Un texto groupé à ses potes fait aussi très bien l'affaire, non ?

Quid des services supplémentaires ? "On proposera aussi plus tard un service de photographie (service le plus demandé selon notre enquête), ou encore la possibilité d'un service de location de platines, de videurs etc.". Et un service de booking de DJs ? Pas forcément mal si on veut éviter de se retrouver avec "Les lacs du Connemara" à 2h du matin.

Et les clubs dans tout ça ?

Il faut être réaliste : on ne s'improvise pas professionnel de la nuit. Un particulier ne proposera jamais une organisation aussi carrée et un line up aussi excitant qu'un club. Si vous aimez les soirées intimistes, vous pouvez toujours aller clubber dans la Secret Room du Badaboum !

Et dernier point, personne ne viendra frapper à la porte d'un club à 2h du matin parce que la musique est trop forte !

Le site internet de Excuse MyParty

Derniers
articles
Soirées à Paris

Les
pluslus

Lespluspartagés