Musique enregistrée : l'industrie retrouve la croissance en France

Musique enregistrée : l'industrie retrouve la croissance en France

By Charles Crost
17 Nov 2016

Serait-ce la fin de la "crise du disque" ? Les chiffres montrent une croissance du marché français de plus de 8% grâce au streaming.

Depuis le temps que la "crise du disque" est ressortie à toutes les sauces pour justifier la moindre variation des chiffres du marché de la musique enregistrée, on ne croyait plus à l'idée d'en sortir. Aujourd'hui, pourtant, les membres du Syndicat National de l'Edition Phonographique donnent des chiffres qui pourraient donner le sourire aux pontes de l'industrie.

En effet, les 9 premiers mois de l'année ont été source d'une croissance de plus de 8% du secteur. À quoi est-ce dû ? Tout d'abord, les ventes de CD ont cessé de décroître (ou en tout cas, de manière ultra-marginale). À l'inverse, les abonnements aux services de streaming permettent aux producteurs de remplir les caisses, avec une augmentation des revenus de l'ordre de 61%. Et si les téléchargements payants s'effondrent, qu'importe : le manque est plus que comblé.

Maintenant, on peut pourtant s'inquiéter : Tidal a montré ses faiblesses, Spotify n'est pas rentable, Apple Music n'a pas autant scoré que prévu et il y a peut-être matière à s'inquiéter de l'existence d'une bulle ? On laisse aux analystes le soin d'analyser, mais la nouvelle devrait malgré tout en rendre plus d'un optimiste.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés