Mon kit anti-Fête de la Musique !

Mon kit anti-Fête de la Musique !

By Marine Normand
21 Juin 2013

On ne va pas se mentir. Malgré le nombre de très chouette de soirées organisées à l'occasion de la Fête de la Musique, il y a très peu de chances que l'équipe de la Villa Schweppes s'y rende. On vous explique pourquoi.

On ne va pas se mentir. Malgré le nombre de très chouette de soirées organisées à l'occasion de la Fête de la Musique, il y a très peu de chances que l'équipe de la Villa Schweppes s'y rende. On vous explique pourquoi.

Oui, on a un gros problème avec cet événement, qui mobilise d'après nous tout ce que la musique fait de moyen. La ville devient un inquiétant terrain de tous les possibles, où les gens se lâchent trop, transformant la nuit parisienne en théâtre des horreurs. On est bien mieux chez soi, équipé de son kit pour la Fête de la Musique. Mais en quoi consiste-il ? On vous donne notre liste de must-have pour passer un 21 juin serein.

Cela fait dorénavant cinq heures que vous avez droit à des mauvaises reprises de "Bamboleo" dans le parc en face de votre travail. Vous avez l'impression que tous les sosies des Gipsy Kings se sont invités dans votre tête et qu'ils tapent allègremment sur votre cerveau, de la même manière que sur leurs guitares. Merci la gueule de bois sans alcool. Allez, on ne pleure pas. Un petit cachet, et ça va passer.

On sous-estime régulièrement le pouvoir de cet outil. Pourtant, rappelez-vous le charisme qu'il donnait à Manu, l'étudiant engagé de votre première année de fac de psycho (Manu y est toujours, il redouble pour la 7ème fois). Il suffit de se poster à sa fenêtre et d'émettre devant le mégaphone votre avis sur la musique diffusée. Nos propositions : "C'EST NAZE" "J'ESPERE QUE TES PARENTS NE T'ONT PAS PAYE DE COURS PARCE QUE C'EST VRAIMENT LA CATA" "TROUVE UN VRAI TRAVAIL". Attention, à chaque sentence, on se met à l'abri des regards. Des heures de lol en perspective.

Vous savez très bien pourquoi. A utiliser non stop le 21 juin, que cela soit chez soi, au bureau, dehors, dans les bars, sur le trottoir, dans le taxi. PARTOUT. Soyez prudents néanmoins quand vous traversez la route. MAIS NE LES ENLEVEZ SURTOUT PAS. Vous pouvez aussi les remplacer par un casque anti-bruits, bref, tout ce qui vous permettra d'évoluer dans un monde sans musique médiocre et reprises pourries : un monde de paix et d'amour.

Pourquoi indien ? Déjà parce que c'est super bon, et en plus, ça devrait bien caler votre estomac. On le prend en sortant de son travail avant de se barricader chez soi. On se goinfre de nans fromage et de poulet korma et on se lance ensuite dans un bon gros dodo de digestion. Rendez-vous le 22 juin, repu et content de votre soirée.

Nous aussi, on peut vous pourrir votre Solstice d'Eté. Il suffit pour cela d'une grosse télé, de monter le son à fond, de tourner les enceintes vers l'extérieur, et d'entonner avec Fabienne Thibeault "STOOOONE LE MONDE EST STOOOOONE". "C'EST INSUPPORTABLE HEIN ? ET BIEN C'EST CE QUE JE SUBIS TOUS LES 21 JUIN BANDE DE NAZES. ALLEZ PARTEZ VOUS COUCHER ET BRULEZ VOS INSTRUMENTS AVANT QUE JE M'EN OCCUPE".

A garder près de sa fenêtre. Ne soyez pas vaches et prenez la à température ambiante. A quoi sert-il ? A faire déguerpir le guitariste aux cheveux pas très propres, spécialité "variété française d'ici et d'ailleurs" qui a décidé de s'installer juste en bas de votre immeuble. Oui, on sait, c'est pas très sympa. Mais vous n'avez pas encore compris ? La Fête de la Musique, C'EST LA GUERRE. Attention néanmoins, on ne balance pas sur les musiciens aux instruments électroniques. On se contentera de hurler un énorme "BARREZ-VOUS" jusqu'à ce qu'ils s'éxecutent.



Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés