MCDE et Leroy Burgess nous donnent une leçon de disco

MCDE et Leroy Burgess nous donnent une leçon de disco

By Pierre Champleboux
24 Avr 2019

À l'occasion de la soirée Folies Tonic rendant hommage au disco, le DJ MCDE et le LEROY BURGESS Full Band se sont produits sur la scène du Pavillon Vendôme, surplombée par une gigantesque boule à facettes. C'est dans ce cadre très "disco inferno" que nous avons échangé avec eux.

Producteur et DJ house, Motor City Drum Ensemble - de son vrai nom Danilo Plessow - est un amoureux du disco et de la dance music des années 70 et 80. Avec plus de 50 ans de carrière, Leroy Burgess est l'un des piliers du boogie et du disco. Chanteur, producteur et claviériste, Leroy est une incarnation vivante de la soul music. Depuis quelques temps, ces deux artistes réunis par l'amour du disco ne se quittent plus. Petite leçon de disco par ceux qui en parlent le mieux :

C'était quand la première fois que vous vous êtes rencontrés ? Comment ça s'est passé ?

MCDE : J'ai été invité au festival Nuits Sonores en 2016, qui m'a offert une carte blanche. Bien qu'il s'agisse d'un festival de musique électronique, j'avais envie d'y faire venir des groupes qui jouent en live. C'était important pour moi, car la musique que je passe en tant que DJ est très ancrée dans le disco et la soul. L'idée, c'était que la génération actuelle puisse voir ce que ça fait d'écouter de la musique disco jouée par un groupe plutôt que sur un disque. Leroy fait partie de mes idoles, et j'ai tout de suite pensé à lui.

LEROY BURGESS Full Band : À l'époque, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de scène avec un live band. À Lyon, j'ai eu la chance de jouer avec un groupe formidable qui m'accompagne désormais lors de mes tournées. Pour moi, il n'y a rien de mieux que le live. Il y a une spontanéité unique, et c'est vraiment là qu'on ressent l'âme de la musique.

Ce qui compte vraiment, c'est ce que la musique te fait ressentir.

LEROY BURGESS Full Band

D'après vous, quel est le lien entre disco et la modern house ?

MCDE : Leroy pourrait répondre : "Tout ça, c'est moi qui l'ai inventé" !

LEROY BURGESS Full Band : Le lien, c'est l'essence de la musique, son âme. Quelque-chose qu'on ressent au fond de soi. La musique a toujours fait appel aux émotions. Le jazz et le blues ont évolué vers le disco, puis la house, qui a ensuite donné naissance à la dance music et la techno. Ce qui compte vraiment, c'est ce que la musique te fait ressentir. Et le disco comme la modern house communiquent de bonnes vibrations.

Pensez-vous que la musique live puisse prendre à l'avenir une place plus importante sur les scènes des clubs ?

LEROY BURGESS Full Band : Il le faudrait. Même s'il existe des DJs très talentueux comme Danilo, voir des musiciens jouer en live est une expérience unique. Il se passe des choses, il y a un véritable échange d'énergie avec le public. Les gens sentent qu'il se passe quelque-chose de spécial et ils y participent. C'est trop cool !

MCDE : En Europe, accueillir des groupes pour jouer de la dance music dans des clubs est quelque-chose d'assez frais et nouveau. Dans les années 70 et 80, ça se faisait à New York, mais ça n'a jamais vraiment été fait ailleurs. C'est important d'essayer de multiplier des événements comme le show de ce soir.

On dit souvent que je suis un DJ disco, mais j'aime passer de tout.

MCDE

MCDE, tu te verrais produire un festival disco ?

MCDE : Pour moi, le disco n'est qu'une étiquette et il n'existe réellement que deux catégories de musique : la bonne et la mauvaise ! On dit souvent que je suis un DJ disco, mais j'aime passer de tout. Alors si j'organisais un festival, il y aurait probablement Leroy sur une scène, un DJ techno sur une autre et, un peu plus loin, on pourrait écouter Tony Allen jouer de l'afrobeat.

LEROY BURGESS Full Band : S'il y avait un festival disco, je trouverais ça très bien ! Si quelqu'un fait ça, dites-lui de nous appeler, on viendra ! (rires)

On a entendu des gens dire "le disco est mort"... Mais pas du tout !

LEROY BURGESS Full Band

Avez-vous déjà pensé à performer ensemble ?

MCDE : Pour l'instant, je reste derrière mes platines et je laisse à Leroy le devant de la scène. Je ne suis pas convaincu que ce genre de mélange fonctionnerait.

LEROY BURGESS Full Band : En tant que vieux sage, j'aimerais dire qu'on ne sait jamais ! On pourrait certainement imaginer quelque-chose. En musique, les possibilités sont infinies ! On peut tout mélanger, à condition de le faire avec soin, comme Quincy Jones a pu le faire, ou bien encore Aerosmith et Run DMC sur "Walk This Way".

MCDE : Pour le moment je n'ai jamais vu de performance semblable qui m'ait convaincu. Mais je suis d'accord : si c'est bien fait, ça peut être cool. Si jamais on décidait un jour de faire ça, ça ne pourrait pas être quelque-chose d'improvisé.

Vous pensez que le disco pourrait "redevenir" à la mode ?

MCDE : Il l'est déjà !

LEROY BURGESS Full Band : On a entendu des gens dire "le disco est mort"... Mais pas du tout ! Le disco est toujours là : il n'est jamais parti. Les gens qui aiment danser sont encore là et ils le seront toujours !

Le site internet de MCDE
La page Facebook du LEROY BURGESS Full Band

Les dates de tournée du LEROY BURGESS Full Band :

30.06.19 : Worldwide Festival, Sète
06.07.19 : Paradise Festival, Bruxelles
03.08.19 : Dekmantel, Amsterdam
09.08.19 : FLOW Festival, Helsinki
30.08.19 : Red Bull Music Festival, Moscow

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés