Matthieu Chedid, l'alchimiste sonore

Matthieu Chedid, l'alchimiste sonore

By La rédaction
13 Nov 2015

Parenthèse dans les envolées pop de -M-, Matthieu Chedid s'aventure dans la musique expérimentale avec La B.O. 2 M, un ovni musical et onirique qui convoque autant le dadaisme que le surréalisme.

"Une expérience en 3V, les trois visions du même rêve. Un rêve musical de Matthieu Chedid mis en image par Matthias Picard". C'est par cette promesse, aussi forte qu'intrigante, que se présente La B.O.² -M-, le nouveau projet de Matthieu Chedid.

Treize ans après son Labo M, digression instrumentale indépendant du personnage de -M-, le chanteur/compositeur/multi-instrumentiste renouvelle l'expérience avec une "suite" pensée comme un objet indépendant à part entière. Si la musique instrumentale reste au coeur de ce La B.O.²-M, Chedid pousse ici les limites de la création en enrichissant son "expérience" d'une bande-dessinée, d'un rêve devenu poème, et d'une Orange Numérique, matérialisation physique d'un aspect de ce rêve.

La musique improvisée, pierre angulaire du projet

Au départ, une idée simple : improviser de la musique en s'enfermant quatre jours en studio. Les expériences prennent alors différentes formes, jouant sur les expériences intérieures et le ressenti de chacun, Matthieu Chedid créant de manière instinctive avec ses inséparables musiciens John Brad Ackley et Lawrence Clais. "Ç'a été 4 jours d'expérimentation totale et de musique instrumentale improvisée. Nous nous sommes mis des contraintes assez fortes." Entre cadavres exquis musicaux et expériences sensorielles, les musiciens cherchent les contraintes "à la manière des surréalistes", faisant de la musique un grand terrain de jeu ludique et inspirant.

Des 4 heures de musique nées de cette parenthèse en ressort un long morceau instrumental de 30 minutes, devenant la matière première au rêve de La B.O² -M-.

Le rêve en écriture automatique

"J'ai inventé un monde et un rêve qui sont devenus la genèse de -M-. Inconsciemment j'avais écrit le rêve que j'avais fait au moment où -M- est arrivé dans ma vie." nous explique Matthieu Chedid. Pendant presque un an, l'artiste s'attelle à créer un rêve inspiré de ces nappes sonores, rock et atmosphériques, laissant parler son inconscient en écriture automatique. La démarche, encore une fois inspirée de l'héritage surréaliste et dadaiste, aboutit à un voyage sonore et sensoriel, un jeu de piste où les sensations prévalent sur les mots.

Pour pousser l'expérience plus loin, Mathieu Chedid a fait appel au dessinateur Matthias Picard (auteur de la bande-dessinée Jim Curious), lui laissant le champ libre pour matérialiser l'univers graphique de ce voyage musical dans une magnifique bande-dessinée indissociable du projet.

Nous avons invité Matthieu Chedid à être notre rédacteur en chef du week-end sur Villa Schweppes pour vous dévoiler petit à petit ce projet passionnant, aussi riche que déroutant.

Derniers
articles
Les Rencontres Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés