Mai Lan : "Avec Vampire, j'avais envie d'un côté plus frontal"

By Léopold Lemarchand
20 Mai 2017

Mai Lan : @Thomas Bismuth

Mai Lan : "Avec Vampire, j'avais envie d'un côté plus frontal"

Mai Lan

Mai Lan : @Thomas Bismuth

Mai Lan : "Avec Vampire, j'avais envie d'un côté plus frontal"

Mai Lan - Photo 4

Mai Lan : @Yann Guillou

Mai Lan : "Avec Vampire, j'avais envie d'un côté plus frontal"

Mai Lan - Photo 3

Avant de monter sur la scène de la Villa Schweppes, la jolie Mai Lan a bien voulu répondre a nos questions. Nous avons discuté cinéma, de son tube "Gentiment Je T'immole" et de son affinité avec le producteur M83.

Villa Schweppes : Tu es aujourd'hui à Cannes, ce n'est pas ta première fois n'est-ce pas ?

Mai Lan : Je viens tous les étés. Mon père est originaire de Nice et, donc, je viens ici depuis que je suis toute petite. Mon grand-père avait une maison dans le coin.

Dans tous les films qui concours pour la 70ème édition du Festival de Cannes, lequel voudrais tu voir récompensé ?

Mai Lan : Sans aucun doute le film de mon ami JR, Visages Villages, qu'il a réalisé avec Agnès Varda. Je pense que ça va être une bombe.

Pour rester dans le cinéma, tu as chanté "Gentiment Je T'immole" pour la bande originale de Sheitan réalisé par ton frère Kim Chapiron. Quel était tes ambitions concernant la musique à cette époque ?

Mai Lan : À cette époque, j'étais carrément dans autre chose. Je faisais des fringues avec une copine et, la musique, j'en faisais un peu à côté parce que j'aimais beaucoup ça. C'est vraiment la BO de Sheitan qui m'a motivée à continuer parce que le morceau a eu un énorme succès. Tout d'un coup, j'avais une énorme fanbase qui attendait la suite, donc j'ai répondu à cette demande.

Ensuite, tu as sorti un album et, récemment, l'EP Vampire sorti en mars dernier et qui sensiblement différent de ce que tu faisais avant. C'est un peu plus électronique et badass. Comment tu expliques ce changement ?

Mai Lan : Pour moi, ce n'est pas vraiment si différent. C'est simplement dans la continuité de ce que je faisais. Dans le premier album, il y a vraiment des prémices de ce que je fais aujourd'hui. Beaucoup de recherches de flow, des petites pointes d'électronique, un style que j'aime depuis très longtemps. J'ai été baigné très jeune là-dedans vu que mon père qui écoutait Kraftwerk. J'ai peaufiné mon style et, aujourd'hui, j'avais envie d'un côté plus frontal, plus agressif, plus club pour prendre plus de plaisir en live.

Mai Lan :

Mai Lan en live à la Villa Schweppes le 19 mai 2017

Mai Lan :

Mai Lan en live à la Villa Schweppes le 19 mai 2017 - Photo 2

Mai Lan :

Mai Lan en live à la Villa Schweppes le 19 mai 2017 - Photo 3

Mai Lan :

Mai Lan en live à la Villa Schweppes le 19 mai 2017 - Photo 4

Tu es accompagnée par qui sur cet EP ?

Mai Lan : J'ai deux collaborateurs avec qui j'ai tout écrit et composé. Il y a Max Labarte, un Parisien et Nick Sylvester, un New-Yorkais. Sur le morceau "Vampire", Anthony Gonzales (M83) m'a aidé pour l'écriture.

À propos de M83, tu as bossé sur son dernier album Junk et lui sur ton dernier EP. Comment expliquer que ça marche autant tous les deux ?

Mai Lan : On s'est bien trouvé tous les deux ! C'est fluide. On est trop contents de bosser tous les deux. On s'apporte des choses qu'on a pas l'habitude d'avoir. Il est vraiment dans la recherche mélodique et des accords complexes. Il ajoute beaucoup d'émotion dans ce qu'il fait et ça me plaît beaucoup.

Est-ce qu'il sera plus tard dans ta carrière ?

Mai Lan : Complétement.

Peut-être sur un futur album ensemble ?

Mai Lan : Ce n'est pas du tout exclu !

Mai Lan :

Mai Lan - Photo 2

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés