Les sourds ont désormais leurs propres rave parties !

Les sourds ont désormais leurs propres rave parties !

By Charlotte Bernard
23 Jan 2019

Une initiative venue tout droit d'outre Manche pour laquelle on remercie nos voisins les Anglais !

Le monde de la nuit regorge de secrets plus étonnants les uns que les autres que l'on découvre de temps à autres. Désormais, tout est possible : des soirées sont organisées dans des musées et on peut également assister à des concerts en réalité augmentée, ou bien "raver" directement depuis son salon. Mais aujourd'hui, on vous annonce qu'on peut faire bien, bien mieux : les sourds peuvent désormais ressentir la musique en club. Explications.

Ressentir la musique grâce aux vibrations

Deaf Rave signifie "rave sourde" en Anglais. C'est à Londres et en 2003 que Troi Lee a fondé les Deaf Raves. Depuis plus de 15 ans maintenant, il permet aux sourds et malentendants du monde entier de venir danser dans les clubs de la capitale anglaise devant des DJ's, comme tout le monde finalement. Comment est-ce possible ? C'est bien simple : les vibrations de la musique, électronique en particulier, sont ressenties par le corps des malentendants. Le petit plus de la Deaf Rave de Troi Lee, c'est que les participants peuvent également avoir recours à une machine dans le dos (portée comme un sac à dos, nous dit-on) qui sert à diffuser les basses fréquences au plus près du corps des personnes concernées. Un concept révolutionnaire, donc, qu'on aimerait voir s'étendre un peu partout dans le monde !

Au-delà des stigmates

Les Deaf Raves, on s'en doute, ont aidé plus d'un à retrouver goût à la vie et, surtout, à la fête. Car le concept a été créé par Troi dans le but d'aller au-delà des stigmates et de la condition de chacun. Avec les Deaf Raves, celui qui est aussi DJ prouve qu'être sourd et faire la fête peuvent très bien aller ensemble. On ne surprendra personne en disant que les personnes sourdes et malentendantes sont souvent marginalisées, et qui plus est dans le milieu de la musique. Un documentaire nommé Deaf Rave : Feel the Beat est d'ailleurs sorti il y a quelques semaines maintenant et retrace l'histoire des Deaf Raves. Le court métrage fait partie d'une série nommée Beyond The Screen qui met en valeur des pionniers ayant utilisé Facebook afin d'initier un changement social dans le monde réel. Une initiative admirable, donc, dont il serait bon de s'inspirer au quotidien.

Derniers
articles
Unexpected

Les
pluslus

Lespluspartagés