New

Les soirées ratées de Nora Hamzawi : le soir où j'ai cru que j'étais invitée...

Les soirées ratées de Nora Hamzawi : le soir où j'ai cru que j'étais invitée...

By Nora Hamzawi
28 Oct 2015

Nora Hamzawi s'invite sur Villa Schweppes pour nous raconter ses soirées ratées. Après le désastre du gâteau coco, voici l'épisode Halloween !

On a tous une amie qui organise des super soirées. Cette meuf qui, pour chaque occasion - nouvelle saison, rentrée des classes, Noël - t'organise LA fête du siècle, avec une déco aussi chiadée que dans un épisode de Friends. Cette fois-ci, elle organisait une soirée pour Halloween.
Au départ j'hésite un peu à y aller, d'abord parce que ce genre d'occasion, comme la Saint Valentin ça va deux minutes, mais aussi parce que j'ai toujours eu du mal avec les soirées déguisées.
Il faut dire que les thèmes sont toujours des prétextes pour que les meufs se retrouvent à moitié nues : Prêtres et Bas résilles, Ripailles et Décadence, Masques et Loups, et voilà comment après deux coupes de champ' tout le monde se croit dans Eyes Wide Shut. Grotesque.

Mais pour Halloween ce n'est pas pareil, le but c'est de faire peur, aucune meuf n'osera donc arriver en infirmière coquine, ni en soubrette... On va pouvoir s'amuser pour de vrai.
Hyper enthousiaste je réfléchis à un costume depuis des semaines. Il faut dire que je vais venir accompagnée de mon copain et de mon frère et comme je sais d'avance qu'ils vont avoir la flemme de jouer le jeu, il faut donc que mon déguisement fasse oublier le fait qu'ils n'en ont pas. Je me fixe deux objectifs : originalité et créativité. Après des jours de réflexion l'idée de génie arrive enfin : je serai La Dame Blanche ! Hyper facile, pas besoin de payer une blinde, je porterai un drap sur le corps, une grosse couche de fond de teint trop clair pour ma carnation et une tonne de shampoing sec dans les cheveux.

Les soirées ratées de Nora Hamzawi : le soir où j'ai cru que j'étais invitée...

© Anna Wanda Gogusey

Le jour J arrive. Très pressée de dévoiler mon costume, j'envoie un dernier texto sur la route pour savoir si on peut apporter quelque chose. Mon portable vibre quelques minutes plus tard alors que j'ai déjà acheté deux bouteilles, j'espère que ça lui ira. Sa réponse : c'est qui " on " ?
Alors que je lui réponds que comme prévu je viens accompagnée de mon frère et de mon mec, elle m'envoie qu'il n'y a aucun problème mais que je ne peux venir qu'accompagnée d'une seule personne.

Comment ça d'UNE SEULE personne ? Et comment ça AUCUN PROBLEME ?!

Alors que mon frère et mon copain ont chacun l'air soulagé de ne pas devoir sortir et se mette à se battre pour ne pas y aller, de mon côté je commence à sentir la colère monter... Ça sera nous 3 ou rien ! Ça va c'est pas non plus les soirées de l'ambassadeur ! Elle va se calmer !
Le temps de me remettre de mes émotions et de réfléchir à tout ça, je décide de me poser à l'arrêt de bus en bas de chez elle et d'ouvrir une des bouteilles, ça va on n'a pas besoin d'elle pour passer une bonne soirée.

Les soirées ratées de Nora Hamzawi : le soir où j'ai cru que j'étais invitée...

© Anna Wanda Gogusey

Sous le coup de l'émotion, j'oublie que ça aurait été mieux de choisir un banc un peu plus loin. Alors que je bois au goulot, avec mon frère et mon copain qui ont juste fait l'effort de se dessiner une pauvre cicatrice au stylo bille sur le visage, je croise les invités qui apparemment ont eu le droit de venir avec des + 2 et des + 3, eux ! Dans le lot, Mercredi Addams beaucoup plus stylée que moi dans la vraie vie, Bonnie and Clyde qui n'ont pas l'air de savoir si je suis déguisée ou si j'ai juste une sale gueule et évidemment la classique infirmière qui pour l'occasion a un peu de sang entre les seins, et aussi beaucoup d'humour : "Tu vas à la soirée Halloween ou à la soirée blanche d'Eddy Barclay ?".

Très drôle... Je rougis tellement, au moins l'épaisse couche de fond de teint aura servi à quelque chose. Je suis rentrée chez moi sur les coups de 22 heures, à minuit je n'avais toujours pas terminé de me démaquiller. La prochaine fois je ferai plus sobre. Et surtout la prochaine fois je serai sûre d'être invitée.

Les soirées ratées de Nora Hamzawi : le soir où j'ai cru que j'étais invitée...

© Anna Wanda Gogusey

Les soirées ratées de Nora Hamzawi : le soir où j'ai cru que j'étais invitée...

'

Nora Hamzawi, à la Cigale du 05 au 09 janvier 2016
Pour prendre vos places, c'est par ici !

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés