Les phrases les plus prononcées en soirée

Les phrases les plus prononcées en soirée

By Mathilde Kichenama
14 Nov 2012

"Tu bois quoi ? je t'offre un verre", "on est chez qui ici?", "une dernière clope et on y va". Vous avez une impression de déjà-entendu ?! A OnVillaNuit on a décidé de tendre l'oreille et de vous compiler tout ce qu'il se dit en soirée, au bar, sur le dancefloor ou à la sortie... 19h, à peine sorti du bureau que l'on

"Tu bois quoi ? je t'offre un verre", "on est chez qui ici?", "une dernière clope et on y va". Vous avez une impression de déjà-entendu ?! A OnVillaNuit on a décidé de tendre l'oreille et de vous compiler tout ce qu'il se dit en soirée, au bar, sur le dancefloor ou à la sortie...

19h, à peine sorti du bureau que l'on se transforme en vraie bête de la nuit. Disparu le coup de barre de la fin de journée, oubliées les bonnes résolutions faites le dimanche précédent : "la semaine prochaine je ne sors pas, même pour un ciné". L'appel de la nuit, avec ses cocktails et ses discussions débridées est trop fort. On s'autorise un verre au dernier bar éphémère, puis on fait un saut dans son club préféré, juste pour "voir si il y a du monde". Et là, sans avoir eu le temps de dire ouf, on réalise qu'il est presque 2 heures, qu'on ne voit déjà plus très clair et que demain on bosse. Sur le chemin du retour, on se remémore les phrases cultes de la soirée. Non seulement ça fait passer le temps mais en plus c'est hilarant. Petit florilège...

Au bar

"Tu pratiques le flair ?" > Question de la fille qui veut séduire le barman en tentant de montrer qu'elle touche dans le domaine. Bah quoi vous ne connaissez pas ?

"On boit quoi dans ce bar?" > Le mec qui veut se la jouer cool alors que la carte est sous son nez...

"Puis-je avoir un peu plus de rhum ?" > La fille qui nous donne mal à la tête rien que d'y penser.

"Je peux avoir un peu plus de sucre de canne ?" > La femme (inconsciente) qui fait tout pour énerver le barman qui vient juste de passer 6 minutes à lui concocter un joli cocktail bien dosé. Le cocktail c'est un art, ne l'oubliez pas, merci.

"Ça a l'air sympa ce que tu bois c'est quoi ?" > Question du mec qui cherche à briser la glace... à "icebreaker" quoi.

"Je paye la première tournée, tu paies la suivante ?" > Quand ça commence comme ça, on finit souvent la soirée en oubliant combien de tournées on a payé.

"On se connait non ?" > A une telle question, on ne peut que répondre par une autre question : "Cette approche marche-t-elle encore ?"

"Tu fais quoi dans la vie ?" > On ne pose pas cette question (même si la réponse nous intéresse), le risque de se faire rembarrer pour cruel manque d'originalité est bien trop élevé.

"Une dernière clope et on rentre" > Inutile de se voiler la face. Dans une heure on sera encore là.

Au vestiaire

"C'est combien l'article ?" > Le vestiaire c'est un budget, comme le taxi... et ce n'est pas une raison pour être méchant avec la fille du vestiaire.

"J'ai perdu mon ticket !" > On compatit...

"Est ce que je peux juste accèder à mon sac 5 minutes j'ai oublié quelque chose d'hyper important dedans" > C'est le meilleur moyen de se faire des ennemis.

Sur le dancefloor

"S'il te plait tu peux faire comme si t'étais mon mec il y en a un qui me colle" > Les potes = armes anti-relous

"J'adoooore cette chanson !" > La phrase que TOUTE fille sort au moins une fois en soirée.

"T'es venue avec qui ?" > Le mec qui se renseigne en espérant que le boyfriend soit absent ou/et inexistant.

"Tu t'appelles comment ?" > Généralement sur la piste de dance, on capte cette question parce qu'on a appris à lire sur les lèvres avec le temps...

"Tu crois que je tente de demander une chanson au DJ" > Attention, ça ne se fait plus comme le prouve cette video.

A la sortie du club

"T'as le numéro des G7 ?" > S'il est 2 heures passées, pas la peine de la prononcer.

"Qui va dans le 11e, on partage un taxi ?" > C'est le carpooling qui sauve des vies le week-end à Paris.

"Tu viens boire un dernier verre chez moi ?" > La suite est censurée...

"Oh la je me sens pas bien" > No Comment...

Mathilde Kichenama

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés