New

Les Parisiens et le James Joyce : un bar restaurant chic, intime et délicat

Les Parisiens et le James Joyce : un bar restaurant chic, intime et délicat

By Brice Reiter
04 Juil 2022

À quelques pas des célèbres cafés littéraires du 5e arrondissement s'élève l'un des plus beaux hôtels de la capitale, Le Pavillon Faubourg Saint Germain. En son coeur, derrière des vitres qui longent le coin de la rue, on distingue un restaurant, Le Parisien, et un bar, Le James Joyce... Et ils méritent tous les deux que l'on s'attarde un peu plus sur eux !

Le Pavillon Faubourg Saint Germain : l'hôtel, son bar et son restaurant

Avec la même attention au détail qu'un couturier, le Pavillon Faubourg Saint Germain s'habille de chic et d'élégance, pour ne pas dire d'une éloquente grâce. Cet établissement n'est pas seulement une adresse où l'on vient le temps d'un weekend pour se reposer et flâner dans Paris. Non, le Pavillon, c'est une ambiance confidentielle, c'est une lumière douce et feutrée, c'est un mobilier de goût et d'élégance, c'est un bar d'hôtel comme il en existait tant dans les années 50, 60 et 70. Le Pavillon, c'est aussi une table où l'on vous prépare des assiettes françaises avec une touche de modernité singulière. C'est la preuve que le style de Saint Germain des Prés est toujours là, solidement ancré dans la pierre, comme une promesse gravée à jamais.

Ouvert en avril 2022, le Pavillon Faubourg est un endroit à trois portes, trois clefs, pour y découvrir trois univers. Au n°1 de la rue du Pré aux Clerc, on entre dans Les Parisiens, le restaurant de l'hôtel, ouvert à tous, pour un déjeuner ou un dîner d'une grande qualité, à un prix étonnant au vu de la belle proposition des plats. Au n°3, on retrouve le bar James Joyce, un lieu unique, cosy, qui propose une ambiance délicate et subtile à l'image des cocktails que l'on sert. Et enfin, au n°5, on retrouve l'hôtel et son spa qui nous plongent dans un décor sublime, chargé de sens et finement élaboré, tout comme la célèbre oeuvre Ulysse de l'écrivain irlandais dont le lieu rend hommage.

Les Parisiens et le James Joyce : un bar restaurant chic, intime et délicat

Le salon littéraire, la salle du bar et la salle du restaurant en arrière plan

Le James Joyce : un bar d'hôtel qui fait honneur à l'héritage des fifties

Derrière le nom d'un des plus célèbres écrivains de l'histoire, on retrouve le bar de l'hôtel Pavillon. Dans un style de salon littéraire, avec sa lumière tamisée envoûtante, le James Joyce renforce avec cohérence le chic qui se dégage de l'établissement hôtelier. Au bar, on s'installe dans des banquettes en velours d'un design distingué afin de s'immerger totalement dans l'ambiance coquette du lieu.

C'est entre ses murs arborant de motifs chinois qui ornent l'espace avec exaltation et délicatesse que le comptoir s'érige comme un autel où le bartender va réaliser avec technique et savoir-faire des cocktails signatures d'un goût rare et d'un équilibre déstabilisant. En effet, au James Joyce, on vous propose des créations originales qui méritent à elles seules la visite du n°3 rue du Pré aux Clercs. Parmi les découvertes, nous vous recommandons le Pré N°5 à base de Vodka 42 Bellow infusée aux piments anneaux de feu, du litchi, du cordial de rose & framboise et enfin de l'hibiscus. Le cocktail Pré N°5 est évidemment une création faisant écho au monde de la haute couture, qui mêle la douceur du fruit et des fleurs, tout en ajoutant du caractère avec le piment. On obtient un mélange très esthétique et visuel, avec une glaçon rond au centre d'un verre à cocktail qui, là aussi, de manière très subtile, représente la délicatesse du monde de la mode. Il est en effet nécessaire de boire le verre avec un très grand soin pour ne pas que le glaçon ne vienne vous éclabousser. Car oui, c'est aussi cela, de boire avec courtoisie et raffinement.

Autre cocktail qui prouve toute l'incroyable inventivité du bartender Clément et de son équipe : le bien nommé Prométhée. Ce mélange tient son nom du titan de la mythologie grecque qui avait dérobé le feu sacré de l'Olympe pour l'offrir aux humains mais aussi de la statue Place Saint Germain des Prés. Le cocktail Prométhée est donc une boisson qui joue sur cette idée, puisque le verre est fumé au bois Hikori. Concernant sa composition, on retrouve du Rye Whisky Rittenhouse infusé au poivre long de Timiz, du Vermouth Del Professore Rosso, de la Bénédictine, de la liqueur de Tabac Perique et son bitters au chocolat. C'est un cocktail signature particulièrement complexe avec une longueur en bouche qui évolue en plusieurs étapes lors de sa dégustation. C'est une création unique qui est seulement possible de goûter au James Joyce... et nous vous recommandons, si vous êtes des grands amateurs de cocktail, de découvrir leur carte innovante, travaillée et unique.

Pour les autres, amoureux de mocktails ou de spiritueux, le James Joyce saura également vous piquer de curiosité en vous faisant goûter des bouteilles et des alcools rares, de caractère et de prestige.

Les Parisiens et le James Joyce : un bar restaurant chic, intime et délicat

Le cocktail Pré n°5

Les Parisiens, le restaurant d'hôtel qui réinvente la cuisine de brasserie

Si le mot bistrot ou brasserie se rattache forcément à une cuisine copieuse, accessible et de tradition, cela ne veut pas forcément dire qu'elle ne peut pas être interprétée avec classe et modernité.

Dans l'hôtel Pavillon, son restaurant Les Parisiens reprend l'atmosphère de caractère d'une brasserie parisienne en y ajoutant sa touche de renouveau et de convivialité, sans oublier l'art de recevoir et l'énergie de tradition qui font de ces restaurants une maison dans laquelle on se sent chez soi.

Tout commence avec la carte élaborée par le Chef Thibault Sombardier, connu pour être une figure de la haute-bistronomie parisienne, et son partenaire Matthieu Pirola. On retrouve dans les assiettes proposées une façon de préparer des plats de notre histoire avec un chic gourmand et une précision de technicien culinaire. Comme on l'avait déjà vécu au bar, la cuisine du restaurant Les Parisiens élabore et s'affaire à cuisiner des plats que l'on connaît bien mais qui retrouve une nouvelle vie grâce à la modernité apportée par le Chef. Par exemple, on goûte dans ce restaurant un incroyable pâté en croûte mais préparé avec du foie gras et du canard pistaché. Pour ceux qui aiment le poisson, il faut sans aucune hésitation essayer les filets de maquereaux grillés à la moutarde ou le Vol au vent "Paris – Deauville" fourré de crevettes, moules et lotte. Pour les appétits plus carnassiers, certains plats reprennent les viandes classiques des brasseries mais encore fois cuisinés d' une façon unique. Enfin, côté dessert, vous ne serez pas déçus vu les belles propositions que la carte propose. Pour vous en recommander qu'un, nous vous invitons à essayer le Gros chou garni façon Suzette que l'équipe de la cuisine prépare d'une façon totalement originale. Un délice, à tomber par terre.

Si l'hôtel Pavillon, son restaurant et son bar font figure de nouveaux venus dans le quartier, ils sont – par bien des qualités – de futurs classiques. Chaque lieu de l'établissement symbolise une forme de grandeur, d'excellence et de raffinement qui fait grand plaisir à voir, à goûter et à boire. Il est amusant d'y voir une sorte d'écho à l'oeuvre de James Joyce elle-même, puisqu'elle avait été, dès sa sortie, un livre surprenant par sa taille, son élaboration, sa façon de réinventer une littérature classique. Peut-être que c'est bel et bien ce que l'hôtel a réussi à faire : devenir une oeuvre elle-même, qui reprend le classique pour en proposer un genre nouveau, puissant, élégant et particulièrement soigné.

Les Parisiens et le James Joyce : un bar restaurant chic, intime et délicat

Le Vol-Au-Vent du restaurant Les Parisiens

Les Parisiens et le James Joyce
1 et 3 Rue du Pré aux Clercs
75007 Paris
En savoir plus sur Les Parisiens et le James Joyce.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés