Les lieux branchés investissent des lieux insolites : le Baron, L'Orphée, le Carmen...

Les lieux branchés investissent des lieux insolites : le Baron, L'Orphée, le Carmen...

By Mathilde Kichenama
25 Jan 2013

Connaissez-vous l'histoire de vos bars préférés ? Le Carmen, l'Orphée ou le Baron ont un passé plutôt libertin. Aujourd'hui, ces lieux sont tout ce qu'il y a de plus correct, mais avant... Avant, les nuits étaient chaudes à Paris ! Le Carmen Aujourd'hui, le Carmen c'est un bar à cocktails hype où se cotoient les habitu

Connaissez-vous l'histoire de vos bars préférés ? Le Carmen, l'Orphée ou le Baron ont un passé plutôt libertin. Aujourd'hui, ces lieux sont tout ce qu'il y a de plus correct, mais avant... Avant, les nuits étaient chaudes à Paris !

Le Carmen

Aujourd'hui, le Carmen c'est un bar à cocktails hype où se cotoient les habitués du voisinage, festoyant au Sans Souci, Chez Moune ou au Mansart. Le décor y est somptueux : haut plafond, moquette extra-moelleuse, colonnes et statuettes, petits salons façon boudoirs avec lits pour discussions intimes, et fauteuils Renaissance. L'ambiance, chaleureuse et feutrée grâce aux bougies installées ça et là, invite à la détente et au plaisir. Tous les soirs, les clubbeurs s'y retrouvent pour siroter des cocktails et se défouler sur les mixs éclectiques des DJs invités.

Mais avant au XIXème siècle, l'hôtel particulier classé monument historique, dans lequel trône aujourd'hui le Carmen, était beaucoup moins sage. C'était en fait une maison close, où se retrouvaient aussi bien les riches hommes d'affaires que les jeunes étudiants fauchés. En même temps à Pigalle, on n'est pas surpris !

Le Carmen
22, rue de Douai, 75009
Ouvert du mardi au samedi, de 20h à 02h.

L'Orphée

Ouvert depuis quelques mois, l'Orphée est un bar-appartement privé situé au fond d'un petit couloir (il faut sonner à la porte avant d'y pénétrer). A l'intérieur, une ambiance cosy avec mobilier vintage, des affiches porno kitsch collées aux murs et un fumoir. Dans la salle principale trône un piano devant lequel y prennent place les plus talentueux. L'Orphée est un bar chaleureux et éclectique où se retrouve des fêtards issuent de tous horizons (mais des habitués, attention).

Chaleureux, ça, on n'en doute pas ! Avant l'Orphée était un sauna échangiste. Pendant 37 ans, l'endroit était le haut lieu du libertinage. Le fumoir a remplacé les douches, les vestiaires la salle de massage et ont été conservés les miroirs et la sonnette à l'entrée (discrétion oblige).

L'Orphée
7, rue Pierre Fontaine 75009
Ouvert du mardi au samedi de 20h à 2h du matin.

Le Baron

On ne présente plus le Baron , un des clubs les plus branchés de Paris. S'y retrouvent des personnalités comme Ariel Wizman , Frédéric Beigbeder ou encore Marion Cotillard. Pour y rentrer, il faut être un habitué, le physio guette. Concerts, spectacles, les soirées y sont déjantées et les cocktails corsés.

Mais avant, il n'y a pas si longtemps, le Baron, était un bar à hôtesses. On ne sait pas trop se qui s'y pratiquait mais on suppose des choses pas vraiment catholiques. Très peu d'infos circulent sur le sujet. Avant l'ouverture du Baron, le lieu était fermé depuis deux ans... Un problème de moeurs ? Le mystère reste entier...

Le Baron
6, avenue Marceau, 75008
En semaine de 22 heures à 6 heures. Le week-end à partir de 23 heures.

Sinon, dans la catégorie ancien lieu coquin, on n'oublie pas non plus le No Comment, ex-haut lieu du libertinage, le Pigalle Country club, ancien bar à hôtesses, ou le Rouge Pigalle, antérieurement un cabaret un peu canaille....

Mathilde Kichenama

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés