Les grandes figures de la nuit : Jean Roch

By Marine Normand
21 Nov 2013

Les grandes figures de la nuit : Jean Roch @Abaca

Les grandes figures de la nuit : Jean Roch

Jean Roch et Snoop Dogg à Saint-Tropez

Les grandes figures de la nuit : Jean Roch @Abaca

Les grandes figures de la nuit : Jean Roch

Jean Roch en compagnie de Bob Sinclar

Nouvelle série à suivre sur le site de la Villa Schweppes. Notre magazine se penche sur les grands noms du monde de la nuit. Qui sont-ils ? Quels sont les clubs qu'ils dirigent ? Qui font partie de leurs cercles ? Pour introduire ce nouveau rendez-vous, nous commencerons par l'un des plus célèbres : Jean Roch.

A la rédaction, on adore Jean Roch. Toujours parfaitement habillé et bronzé, le personnage nous fascine. Vrai gentil, sans pour autant perdre le côté businessman, il faut avouer que son club, le VIP Room, donne le ton depuis de nombreuses années dans les grands rendez-vous internationaux. On a voulu en savoir plus sur l'homme et le monde qui l'entoure.

Les débuts :

Originaire de Toulon, Jean-Roch Pedri -de son vrai nom- connait un drame personnel à l'âge de 16 ans : son père disparait. En tant qu'ainé de la famille, il est donc chargé de s'occuper du bar-restaurant familial, qu'il décide de transformer en club. Ce sera " La Scala ", en hommage à l'Opéra Milanais. Jean Roch quitte alors les chemins de l'école (il faisait Sport-Etudes) pour s'aventurer sur celui de la nuit, alors qu'il n'est pas encore majeur : il refuse des gens à la porte alors qu'il n'a même pas l'âge d'y rentrer ! C'est le début d'une grande aventure. Le succès, qui est rapidement au rendez-vous, fait que le jeune homme monte plusieurs boites de nuit. Il fonde ainsi l'Hystéria à Saint Tropez et à Paris, et le Bash, qui confirme son influence sur le milieu nocturne. Mais c'est le VIP ROOM qui le place comme l'un des meilleurs...

Ses clubs :

Jean Roch a réussi à implanter sa franchise dans de nombreuses villes mondiales. Ainsi, le club est présent à Paris et à Saint-Tropez, mais aussi à Cannes, pendant le Festival international du film (à l'image de la Villa Schweppes !), à Monaco pendant le Grand Prix de Formule 1, à Dubaï et à New York. Plus qu'un club, le VIP est devenu au fil des années une vraie marque synonyme de célébrités, de champagne, et de nuits blanches sur le son des meilleurs Djs du moment.

Ses hobbies :

On le sait, Jean Roch n'est pas qu'un gérant de club. Il est aussi DJ et musicien. On se souvient évidemment de son gros tube " Can You Feel It ", sorti en 2004, qui s'est écoulé à pas moins de 400 000 singles. Un joli coup de maître. Il a sorti aussi en 2012 son premier album " Music Saved My life ", produit par RedOne, avec de nombreux featurings, notamment Snoop Dogg ou Florida pour ne citer que les plus importants. On pensera ce qu'on veut du single " Saint Tropez ", on saluera néanmoins l'exploit d'avoir réussi à mettre Snoop Dogg et Karl Lagerfeld dans le même clip. Respect. Il travaillerait actuellement sur un nouvel album.

Les habitués :

On y a vu Elton John, qui a lancé la carrière de Jean Roch en se produisant dans l'un de ses premiers clubs l'Hystéria à Saint Tropez. Mais le coup de maitre de Jean Roch, c'est d'arriver à déplacer les grosses stars américaines, comme Rihanna, 50 Cent, Usher, Pharrell Williams ou Nicole Scherzinger des Pussy Cat Dolls. Très haut level.

L'avenir ?

On voit bien Jean Roch garder sa double casquette de musicien et de gérant de club qui, finalement, se nourrissent l'une et l'autre. A voir s'il saura trouver son public pour le deuxième opus, et si le VIP Room pourra garder le cap : on sait que les clubs ont des heures de gloire et peuvent facilement décliner pour plus hype ou plus célèbre à l'image du Palace ou du Studio 54.

Le site de Jean Roch

Le site du VIP ROOM

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés