Les clubs cultes : les Bains Douches

Les clubs cultes : les Bains Douches

By Marine Normand
22 Juil 2013

Si la nuit à Paris dans les années 70 peut très bien se résumer au Palace , les années 80 et 90 respirent quant à elles les Bains Douches. Un club culte, dont l'ombre a plané très longtemps sur les nuits parisiennes...

Si la nuit à Paris dans les années 70 peut très bien se résumer au Palace, les années 80 et 90 respirent quant à elles les Bains Douches . Un club culte, dont l'ombre a plané très longtemps sur les nuits parisiennes...

Situé dans les anciens bains municipaux situés 7 rue du Bourg L'Abbé, dans le troisième arrondissement, le club a rapidement dépassé le Palace en terme de popularité. Profitant d'une architecture particulière, et d'une décoration intérieure imaginée dès 1978 par le jeune Philippe Starck (dont c'était la première réalisation, bien avant le Kong), les Bains Douches avaient dès leurs débuts une popularité bien trempée, et dans les mains les clés du succès.

Prévu pour être une salle de concert qui se transformerait en discothèque une fois les shows terminés, l'endroit bénéficiait de plus d'un étage, avec restaurant et bar. A la direction artistique, le couple Guetta. Et la clientèle ? Tout ce que Paris et l'international pouvait compter comme célébrités : on y a vu, pêle-mêle, Andy Warhol, Mick Jagger, Prince, Leonardo Di Caprio, Claudia Schiffer...et même les Spice Girls.

Les photographes et chroniqueurs mondains y passaient toutes leurs soirées. Eric Dahan, journaliste nocturne, en parlait d'ailleurs ainsi : "Jamais un club n'a connu sur une aussi longue durée une clientèle mêlant des stars et les plus belles filles du monde". Frédéric Beigbeder, Ariel Wizman et Edouard Baer y ont monté leur "Caca's Club", et Foc Kan y a pris ses meilleurs clichés (qu'il a d'ailleurs récemment publié sur Facebook).

C'est le départ du couple Guetta en 2003 qui a annoncé le déclin, confirmé en 2010 par une fermeture administrative pour "péril dû à des travaux sauvages". Les Bains Douches s'évoquaient dorénavant au passé... Enfin presque. En 2013, ils ont réouvert pour accueillir une résidence artistique éphémère de quatre mois, qui a eu beaucoup de succès. Puis, les Bains ont fermé à jamais, et reverront le jour en 2014, en tant qu'hôtel de luxe. Finis les nuits blanches aux Bains Douches : on espèrera dorénavant y dormir sur ses deux oreilles.

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés