Les 5 mixtapes qui ont fait 2013

Les 5 mixtapes qui ont fait 2013

By Charles Crost
26 Déc 2013

2013 est peut-être l'année qui a redonné ses lettres de noblesse aux mixtapes électroniques. Digitales ou physiques, retours sur ces sélections qui ont marqué l'année, de Brodinski à Sommet, en passant par Léonie Pernet.

Brodinski

Voici sûrement l'une des mixtapes qui a fait le plus parler cette année. On nous l'a présentée avec autant de force que si ça avait été son nouvel album : Brodinski, en pondant Purple Ride, a ramené les sélections mixées dans le coeur des masses. Alternant tranquillement entre Maelstrom et Kanye West, il enchaine les turbines avec brio, insérant ce qu'il faut de hip hop futuriste – son péché mignon – avec le génial Suicideyear. Liberté de ton, réussite absolue : plus d'une centaine de milliers d'écoute au compteur !

Léonie Pernet

En écho à l'actualité de l'année, Léonie Pernet s'engage en faveur du mariage pour tous et rappelle que les DJs ont aussi une voix derrière leurs platines. Enchaînant Robert Wyatt, John Maus ou l'immense Chassol, elle articule autour de la voix de Christiane Taubira des morceaux éclectiques et fédérateurs. On saluera justement la qualité de la sélection : en ressortant des cartons des morceaux comme Game and Performance de Deux, récemment réédité par le label Minimal Wave, ou en concluant par une track de Martial Canterel, elle enrobe son message dans le plus beau des écrins.

Sommet

Sommet est sûrement l'un des groupes les plus étonnants que la vague synthétique ait proposé ces dernières années. Plus robotiques que Zombie Zombie, plus lumineux que les excellents Kill For Total Peace, leur album sorti chez Desire avait fait son petit effet. A l'occasion de la sortie d'un vinyle de remixes, ils ont concocté une mixtape que le label offrait en cassette à quiconque achetait le disque. Inutile de dire que l'objet va devenir l'une de ces pièces de collection carrément cultes. La sélection est superbe, oscillant entre cosmic disco, techno synthétique et la présence de quelques camarades comme le précieux Judah Warsky. De Sonic Youth et Turtoise à Throbbing Gristle ou Arpanet, voici l'une des expéditions sonores les plus passionnantes de l'année, avec une tape pour billet d'embarquement.

Rone

En parlant de "Boarding Pass", c'est justement là le nom de la mixtape événement que Rone a offert au magazine Tsugi. Non content d'y placer quelques-unes de ses tracks, il aligne les paysages sonores de ses contemporains à la manière d'un commissaire d'exposition. La sélection se voudra donc plutôt contemplative, on l'écoutera plus en fermant les yeux qu'en cherchant à monter un dancefloor dans son salon. Avec ce sélector, le génie du label InFiné dresse un portrait de toute cette nouvelle musique parfois classée avec plus ou moins de justesse dans la case "fourretout" d'électronica. On y trouvera donc des gens comme le très bon Caribou, l'étonnant Autechre, les protégés d'Entreprise Blind Digital Citizen ou les monuments comme James Holden ou Jon Hopkins. De vrais jeunes gens modernes ?

Stellar Kinematics

Stellar Kinematics est sûrement l'un des labels qui a fait le plus de bruit dans l'indie cette année. Pourvoyeurs de disques toujours étonnants, ils ont fait, entre autre, un énorme buzz avec l'album de l'excellent duo Opale. Mais le label diffuse aussi des mixtapes de haut niveau, souvent dans le cadre de partenariats avec des acteurs triés sur le volet : le magazine Kiblind ou le shop Wrong Weather à Porto, par exemple. Cette dernière, justement, recèle de petites perles oscillant entre textures éthérées voire déconstruites, beats parfois quasi hip hop et mélodies pop imparables. Cette sélection file comme un rêve, brumeux, surréaliste et fantasmatique. On saluera particulièrement les tracks de Princess Century, Mace. ou Liquid Skulls qui auront par ailleurs fait les belles heures du label. On vous laisse déguster cette sélection, parfaite pour chiller pendant les fêtes.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés