Les 25 chansons qui définissent l'avenir de la musique, selon le NYT

Les 25 chansons qui définissent l'avenir de la musique, selon le NYT

By Tawfik Akachar
14 Mar 2016

Le New York Times a soigneusement choisi les 25 chansons qui font la musique aujourd'hui et qui continueront à la faire demain. Une réflexion argumentée sur laquelle on vous dit tout ! Pour le coup, le NYT a fait appel à des journalistes, des artistes et des écrivains du monde entier.

L'article commence avec ce raisonnement : "nous avons passé le dernier siècle à essayer, de façon grinçante, de savoir à quoi nous sert la musique et comment nous comptons écouter cette dernière. Où et quand l'écouterons-nous ? Est-ce que ce sera avec d'autres personnes ? Est-ce qu'on doit la posséder ? Qui doit l'écrire - son interprète ? Quel volume musical les artistes doivent-ils sortir d'un coup ? Quelle est la "dose" normale à sortir ? Comment la trouver ? Sortira-t-elle avec des images pour l'accompagner ? Et surtout : doit-on vraiment obligatoirement payer pour l'avoir ?". Une série de question qui synthétise assez bien le rapport industrie - public, qui s'est orienté depuis peu vers une forme de musique en leasing, via l'explosion des services en streaming.

Voilà donc le raisonnement posé. Avec cette liste, des extraits musicaux et autant de réponses différentes à cette série de questions. Et la liste débute par "Sorry" de Justin Bieber. Peut-être le track qui a redonné une crédibilité au crooner canadien (souvenez-vous, peu avant la sortie du morceau, nous vous posions cette question). Le message véhiculé ici ? Le grand public détestait Bieber. Aujourd'hui, tout le monde danse sur sa house tropicale. Bieber a gagné : la musique prend le pas sur le personnage. CQFD.

L'article continue ensuite de lister les chansons qui ont fait l'actualité des derniers mois : Hamilton, la comédie musicale hip hop qui met broadway à ses pieds ; Syd Tha Kyd & The Internet ou encore Vince Staples et son album Summertime 06. La jeune garde du hip hop californien est ici bien présente et pour cause... Ce qu'essaie de nous dire le magazine ici ? Cette jeune garde incarne une vision d'un futur qui sera digital et organique à la fois, pusique les deux seront mariés, comme l'illustre parfaitement "Lift Me Up", le dernier single en date du natif de Long Beach.

Si l'article apporte beaucoup de réponses, il laisse également la place au doute. Ce dernier s'installe avec l'apparition de "Consideration" de Rihanna et SZA, chanson issue de l'énigmatique Anti. Le track se pose comme une hymne à la femme, une communion entre les deux chanteuses. Mais en creusant et en analysant les paroles, l'auteur du paragraphe découvre en fait que "le morceau est un anti-hymne. C'est une chanson pour l'individu dans un monde où la solidarité est appelée partout, à tours de bras."

L'engagement fait aussi partie de ce futur. En témoigne la présence de Kendrick Lamar dans cette liste avec le très fort "The Blacker The Berry" (To Pimp A Butterfly). Une analyse par K. Dot de la perception de l'Amérique blanche sur les Noirs américains, et des Noirs américains sur la société dans laquelle ils se sentent piégés. Probablement le morceau le plus fort de 2015, et vraisemblablement l'une des pierres fondatrices du futur de la musique en 2016 et bien après...

Pharrell Williams, Fetty Wap, Caroline Shaw, ou encore Chance The Rapper complètent la liste. Le premier continuera à produire des hits planétaires, à collaborer avec des artistes inconnus du grand public, comme avec Hans Zimmer. Fetty Wap remettait le New Jersey sur scène et sa discrétion n'aura d'égale que son succès. Celle qui a collaboré avec Kanye West sur son dernier album et sur un remix de Say You Will sera sous les projecteurs, on en est certains aussi, et puis Chance The Rapper a fait "Sunday Candy", il ne risque donc pas de disparaitre dans les ténèbres...

L'article est disponible via ce lien.

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés