New

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

By Marine Normand
16 Déc 2013

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Facebook

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Arcade Fire

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Abaca

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Daft Punk

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Youtube

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Beyoncé

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Abaca

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Kanye West

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Abaca

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Miley Cyrus

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @DR, Marco Dos Santos

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Gesaffelstein

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Abaca

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Stromae

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @DR

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

La Femme

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Abaca

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Lady Gaga

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013 @Abaca

Les 10 trucs pour se faire remarquer en 2013

Pharrell Williams

En temps de disette, comment font les artistes pour qu'on parle encore d'eux ? On vous dévoile les meilleures stratégies élaborées par les artistes et leurs staffs. D'avance, chapeau bas.

1 - Se prendre pour le roi du Monde

Pour la sortie de son opus Yeezus, Kanye West a décidé de ranger son humilité au placard. Au programme, déclarations pas très contrôlées du type "Je suis un génie créatif", une fille à l'Etat-Civil un peu douteux (North West, d'avance bonne chance à l'école), Jesus sur scène avec lui et des clips ultra kitschs avec course de chevaux sauvages et naked fiancée. Kanye West a tout donné cette année, et on ne sait plus trop quoi attendre de cet artiste brillant, certes, mais complètement insupportable.

2 - Tout donner pour vendre son opus

Deux ans après la sortie de Born This Way, Lady Gaga a dévoilé en 2013 son nouvel opus, ARTPOP. Pour l'occasion, la jeune femme n'a pas fait dans la dentelle niveau promo. Entre les promesses de concerts dans l'espace, le lancement du disque dans une robe volante (oui, PARFAITEMENT, UNE ROBE VOLANTE) et une performance nue, Lady Gaga sort le grand jeu et devient une véritable VRP de la pop. Les résultats ne semblent pourtant pas être à la hauteur. Ce troisième opus se vend beaucoup moins que le précédent. Peut-être que la raison n'est pas le manque de promo, mais la qualité des chansons ? C'est une piste, hein....

3 - Surfer sur la foule

Si certains groupes ont peur de se confronter au public, ce n'est pas le cas des Français de La Femme, qui ont joué à peu près partout et tout le temps cette année. Leurs concerts sont de plus en plus affutés, et deviennent la scène d'actions étranges. Ainsi, le groupe a pris l'habitude de surfer sur la foule. Non non, on a pas dit slammer. On a dit surfer. Avec une planche de surf, et le public qui la porte. Originaire de Biarritz, le groupe est habitué à faire des vagues... (BIM ! LE JEU DE MOT DE L'ANNEE)

4 - Buzzer en se mettant en danger

En mai 2013, les sites people français et belges font leur Une avec Stromae, repéré complètement saoul dans les rues de Bruxelles. Les journalistes parlent de descente aux enfers et de perte de contrôle de la part du jeune homme. Quelques jours plus tard, il dévoile pourtant le clip de son premier single "Formidable", tourné le même jour en caméra cachée dans la capitale belge. Un coup de maître, qui a amorcé le tour de force de Stromae, dont l'album Racine Carrée s'est rapidement positionné comme la meilleure vente de disques 2013 en France. Bien joué.

5 - Sortir un album d'un coup

Loin des teasings de malade, et des extraits de 10 secondes disséminés tous les 15 jours, Beyoncé a décidé en ce mois de décembre de déjouer tous les business plans possibles et imaginables. Elle a ainsi sorti vendredi 13 décembre au matin sur les plateformes de téléchargement son dernier album éponyme, sans prévenir personne et avec 17 clips pour couronner le tout. Les critiques ne savent pas où donner de la tête, les autres artistes s'inclinent et l'album pendant ce temps-là se vend comme des petits pains. Qui est la reine ?

6 - Teaser son retour comme des malades

30 secondes de "Get Lucky" + des publicités de temps en temps à la télévision et en affichage dans les grandes capitales + un extrait du clip à Coachella qui est sorti des mois plus tard + une vidéo par semaine des collaborateurs du clip + des photos au Grand Prix de Monaco = la plus grosse stratégie de communication jamais imaginée par un label. Le résultat, c'est que quand l'album Random Access Memories des Daft Punk est sorti, le teasing aurait pu influencer la première écoute du disque, décevoir... Cela n'a pas été le cas même si nous avions de la fumée qui sortait des oreilles à force d'attendre.

7 - Tourner 24 heures de clip

Le problème, à une époque où tout va vite, très vite, c'est d'être original. Comment arriver à s'imposer alors que des dizaines d'artistes sortent des clips tous plus beaux que les autres ? Demandez à Pharrell Williams : pour "Happy", il a tourné 24 heures de clip. Oui, 24 heures. Pas que lui, évidemment. Mais quand même. Ne cliquez surtout pas sur le lien si vous n'êtes pas fan de Pharrell. La chanson s'incruste dans la tête avec une étonnante facilité. C'est ce qu'on appelle un tube.

Visionnez le clip d'Happy

8 - Imaginer tout un univers autour de son album

On attendait beaucoup le dernier album d'Arcade Fire. Nous n'étions pas les seuls. Ainsi, pour fêter la sortie de leur nouvel opus, Reflektor, les Canadiens se sont éclatés. Un "guerrilla marketing" avec leur nouveau logo un peu partout dans les villes, clips avec têtes en papier maché, collaborations classieuses (David Bowie, rien que ça) notamment avec des réalisateurs au top de la classe (Anton Corbjin, Spike Jonze) et concerts costumés. Arcade Fire s'amuse, le public aussi : enfin sauf quand il s'agit de payer la place de concert....

9 - Préserver le mystère et susciter le désir

Il a été partout. Dans les couloirs de métro, en couverture de tous les magazines. Pourtant, Dieu sait que Gesaffelstein avait su auparavant se faire insaisissable. Avant la sortie de son premier opus, impossible de l'avoir en interview. Le jeune prince de la techno, qui a su ouvrir le genre à un tout autre public, est en effet plutôt discret, et commence à peine à se confier aux médias. Tant mieux. On en a plein, nous, des questions...

10 - Twerker sans vergogne

C'est la danse de l'année. Miley Cyrus a certes tiré la langue et s'est coupé les cheveux, mais elle a aussi beaucoup, BEAUCOUP, blobloté son arrière-train en petite tenue. La séquence aux VMAs où elle interprète "Blurred Lines" avec Robin Thicke a été le moment le plus twitté de l'histoire du réseau social (+300 000 tweets par minute) et a donné envie à beaucoup de monde de bootyshaker. Depuis Miley est allée encore plus loin avec Terry Richardson et sa boule de démolition, et semble casser toutes les barrières. On fera le point en 2015 pour voir si c'était un bon choix de carrière...

Derniers
articles
Rayon Frais

Les
pluslus

Lespluspartagés