Les 10 meilleurs moments de Rock en Seine 2013

Les 10 meilleurs moments de Rock en Seine 2013

By Marine Normand
28 Août 2013

Rock en Seine, c'était ce weekend, et c'était drôlement chouette. La Villa Schweppes a couvert l'évènement (vous pouvez lire nos chroniques de vendredi, samedi et dimanche) et vous livre ses 10 meilleurs moments du festival !

Rock en Seine, c'était ce weekend, et c'était drôlement chouette. La Villa Schweppes a couvert l'évènement (vous pouvez lire nos chroniques de vendredi, samedi et dimanche) et vous livre ses 10 meilleurs moments du festival !

1- LE SOLEIL DE VENDREDI

Il y a des choses qui ne s'oublient pas, comme assister à des concerts sous un soleil radieux. Les habitués vous le diront : un festival ensoleillé, c'est à marquer d'une croix rouge dans les calendriers. On a eu chaud, on a eu soif, mais c'était VRAIMENT bien et rendait tout agréable.

2- TAME IMPALA

Quand il fait beau, on a envie d'une musique solaire, un truc qui donne le tournis comme une insolation, qui prend au ventre et qui semble un peu arrêter le temps. Tame Impala avait déçu à la Route du Rock. Ils nous ont conquis à Rock en Seine, tellement qu'on porte des t-shrits tie and dye et qu'on va finir cet article par un "peace and love, DUDE"

3- LES CHURROS

Un bon concert, c'est cool. Un bon concert accompagné de churros, c'est encore mieux. C'est la cerise sur le gâteau, le petit plus qui fait qu'un concert qui bute surbute. On vous raconte même pas si vous avez pris le supplément Nutella avec. Là, c'est L'APOTHEOSE. Et ça tombait bien parce qu'il devait bien y avoir une bonne soixantaine de stands dédiés dans le Domaine.

4- FRANZ FERDINAND

Le Domaine de Saint-Cloud a semblé se vider à l'heure du concert de Franz Ferdinand . Où étaient passé les festivaliers ? Ils étaient tous devant la Grande Scène pour assister au show parfait des anglais. On a même vu les garçons chargés du merchandising se laisser posséder par la musique. Impressionnant, et très bien joué.

5- LA PERFORMANCE VISUELLE DE NINE INCH NAILS

Personne n'a reussi à se remettre complètement de la performance de Nine Inch Nails. Que ce soit Mat Bastard de Skip the Use ou notre chroniqueuse. Un show complet, une vraie présence scènique, et la grosse baffe du samedi. Phoenix c'était bien hein. Mais Nine Inch Nails...

6- LA FOLIE VITALIC

Le plus marrant dans les festivals, c'est quand ça dérape un peu : quand les gens commencent à faire des aquaplannings dans les flaques de boue, quand vous faites la queue aux toilettes devant un mec déguisé en tigre, ou quand vous apercevez des gens complètement fous monter aux arbres pour danser en altitude sur le show de Vitalic. Dingue. Donc culte.

7- L'AFTER SOUS LA PLUIE

C'était Gildas de Kitsuné qui était censé passer des disques à l'after de Rock en Seine samedi. Dès le début de son set, la pluie a commencé à tomber, et tous les gens se sont regroupés sous la tente. Vous avez dit convivialité ? Nous on dit très bonne fin de soirée...

8- MAJOR LAZER

On y est allé, pour voir ce que ça allait donner, un peu curieux. Et, au bout d'une demi-heure, à côté d'une flaque de boue géante, on a commencé à twerker sans s'en rendre vraiment compte. Attention hein, de manière vraiment plus classe que Miley Cyrus. N'empêche que c'était limite.

9- CROISER SES COPAINS PAR HASARD

Le gros problème des festivals, c'est la surcharge des réseaux téléphoniques. Impossible d'appeler ou d'entendre quelque chose, il y a toujours un concert qui traine. Alors, quand après 45 minutes de recherche, on tombe au hasard sur les copains qu'on avait perdus, ça donnerait presque envie de pleurer.

10-RENTRER FAIRE DODO

Après huit heures de concert, que ce soit en plein soleil ou sous une pluie battante, l'envie est la même. Rentrer se coucher, des étoiles plein les yeux et des acouphènes plein les oreilles. Promis, on reviendra l'année prochaine !

Derniers
articles
Rock en Seine

Les
pluslus

Lespluspartagés