Le soir où... j'ai pour la première foulé le tapis rouge à Cannes

Le soir où... j'ai pour la première foulé le tapis rouge à Cannes

By Juliette Hautemulle
15 Avr 2014

La nuit, il nous est tous arrivé des choses incroyables et notamment à Cannes ! Max nous avait parlé de sa fête mémorable à Cannes. Aujourd'hui, c'est au tour de Camille de nous raconter sa toute première montée des marches.

"C'était en 2011. Je débarquais avec un copain pour la première fois à Cannes pendant le Festival du Film. Par chance, une copine actrice m'annonce à notre arrivée qu'elle peut nous avoir des invitations pour la montée des marches le lendemain soir. Le jour J, on file donc chercher les pass sur la plage du Majestic où elle résidait. C'est son attaché de presse qui nous accueille et nous demande dans la foulée : "Vous avez un costume pour l'occasion ?" Un costard ? Evidemment que non on n'en avait pas ! Le RP nous rassure tout de suite : "Aller au spa des stars de l'hôtel Radisson Blue. Azzaro va vous habiller". La classe !

C'est donc bien apprêté qu'on débarque le soir même sur la Croisette où est présenté ce soir-là, le film La source des femmes. Il est 19h, heure à laquelle arrive l'équipe du film. On monte les marches du Palais avec le réalisateur et les acteurs, voyant de nos propres yeux la désormais célèbre scène de danse des Marocaines qui a fait la une des infos le lendemain. À l'intérieur, on continue à en prendre plein la vue quand on découvre les places qu'on nous a attribuées : à nos côtés au premier rang, devant et derrières nos sièges, ne sont assis que des acteurs connus ! Et des acteurs de la trempe de De Niro... On visionne donc dans ces conditions de rêve le film de Radu Mihaileanu. La dite projection se termine par une standing ovation de vingt minutes au moins et on sort, carrément euphoriques. L'allégresse ne dure pourtant pas. On n'est pas convié au diner, il va falloir s'organiser autrement. En effet, pas question de se contenter uniquement de ces quelques heures de gloire, non, on va se faire la tournée des fêtes cannoises !

Cette tournée des grands-ducs fut la plus folle que j'ai faite à Cannes et peut être de ma vie. On a fait la fête avec une multitude de stars (dont je ne me souviens pas tellement on en a croisé !) sur le bateau Arte, la plage de la Villa Schweppes puis au dernier étage de l'hôtel du Carlton, au A Club d'Albane Cleret, au Baron et, enfin, au Château du Cercle. En sortant de ce dernier à 6h du matin, un chauffeur à bord d'une Maserati s'est même arrêté à notre hauteur pour nous proposer de nous raccompagner chez nous et on a donc, mon pote et moi, fait le trajet de retour à bord d'une voiture de luxe. Royal..."

Camille, 24 ans, réalisateur

Derniers
articles
Le soir où...

Les
pluslus

Lespluspartagés