Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

By La rédaction
26 Fév 2018

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers @Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Sherry Butt, 20 rue Beautreillis, 75004 Paris

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers @Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Le cocktail Clandestino du Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers @Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Le cocktail Kokiri du Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers @Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Le cocktail Nux Aeterna du Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers @Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Sherry Butt, 20 rue Beautreillis, 75004 Paris - Photo 2

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers @Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Le cocktail Pepper Plane du Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers @Sherry Butt

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Le cocktail Ronin du Sherry Butt

Précurseur de la culture du cocktail parisienne, ce grand chéri du 4ème arrondissement de Paris continue d'évoluer avec une nouvelle carte qui le place parmi les bars les plus innovants de la planète.

C'est dans un quartier un peu improbable que le Sherry Butt a amorcé une petite révolution depuis son ouverture en 2012. Désormais une adresse incontournable qu'on retrouve sur plusieurs des "Best Bar Lists" de la planète, le Sherry Butt continue de se grouiller pour inventer des cocktails signature qui le garderont bien en tête de liste.

La carte d'hiver comprend donc 12 nouveautés qui prouvent que Javier, le Chef bartender, n'a pas froid aux yeux. Bien que l'établissement soit nommé pour les tonneaux dans lesquels macèrent le whisky, on y retrouve des concoctions à base de vodka (la "Tropical Beet", qui allie betterave, pamplemousse, acaï et champagne), rhum (le "Kokiri" avec ses notes de matcha, petit pois, camomille, pignon de pin et citron), et gin (le "Mellow Maté" qui adoucit l'amertume de son fameux thé sud-américain éponyme avec de l'orgeat et de la sauge).

Le Sherry Butt ne s'assoit pas sur ses lauriers

Le Kokirir du Sherry Butt

Les amateurs d'alcools d'ailleurs (et de mélanges qui défient la logique établie) seront servis avec le "Nissei" (cachaça, saké, ananas, eucalyptus et poivre) et le "Pepper Plane" (akvavit scandinave, Suze, shiso anisé, poivre long et citron). Le "Ronin", classique de la maison, reste bien ancré dans la carte, avec son savant mélange de whisky japonais, madère infusé de pandan (bien connu des amateurs de cuisine sud-asiatique), sherry et thé fumé.

Ailleurs, l'hydromel se mélange au scotch, le pisco et le Campari au sirop d'hibiscus, le sherry au shiitake... En somme, préparez-vous à pousser cette porte discrète et à vous retrouver dans un monde où les frontières du possible sont constamment redéfinies.

Sherry Butt
Ouvert les dimanches et lundis de 20h à 2h, et du mardi au samedi de 18h à 2h
20 rue Beautreillis, 75004 Paris
La page Facebook du Sherry Butt
Le site web du Sherry Butt

Un article de Jean-François Beaulieu

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Derniers
articles
Bars

Les
pluslus

Lespluspartagés