Le label indé Bromance s'accouple avec EMI

Le label indé Bromance s'accouple avec EMI

By Juliette Hautemulle
21 Mai 2013

Le label indé de l'entreprise Savoir-Faire, Bromance Records, voit les choses en grand et a annoncé le 15 mai la signature d'un accord de partenariat avec la grosse machine EMI. Une union qui devrait leur assurer une certaine tranquillité financière.

Le label indé de l'entreprise Savoir-Faire, Bromance Records, voit les choses en grand et a annoncé le 15 mai la signature d'un accord de partenariat avec la grosse machine EMI. Une union qui devrait leur assurer une certaine tranquillité financière.

Il semblerait que la décision émane de Manu Barron, co-fondateur de Bromance Records avec Louis Rogé alias Brodinski. Les raisons d'un tel choix ? Les problèmes des coûts engendrés par les longs formats que subissent les petits acteurs de l'industrie musicale.

Entre Bromance et EMI s'établit une relation "donnant-donnant"

Une telle union confère effectivement au label de Savoir-Faire une sérénité niveau capitaux, sans pour autant les voir dépossédés de leur capacité décisionnelle. Le label aura alors toute la liberté d'investir dans la promotion de jeunes artistes. De son côté, EMI qui jusque là privilégiait les valeurs sûres telles que Charles Aznavour ou Julien Clerc, s'offre, grâce à ce rachat, le réseau alternatif de Bromance et gagne en crédibilité arty. Dans l'histoire, ce contrat de partenariat profiterait donc à tout le monde... Et aussi à nous parce que, du coup, bonne nouvelle, on attend dans la foulée un premier album en 2014 pour Brodinski et un autre de Club Cheval et Gesaffelstein.

Juliette Hautemulle

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés