New

Le Galopin : le restaurant d'auteur à Paris qui casse les codes

Le Galopin : le restaurant d'auteur à Paris qui casse les codes

By Brice Reiter
22 Juil 2022

Il faut généralement une carte pour trouver un trésor. Parfois, il suffit qu'on vous en donne l'adresse. Le Galopin est un restaurant comme un trésor, vu tout ce qu'il renferme à l'intérieur : un décor simple qui fait tout, une ambiance conviviale et amicale qui réconforte, une cuisine exquise qui valse avec une carte de vins nouveaux, indépendants et engagés. À notre tour de vous mettre sur la piste de ce lieu.

Le Galopin : c'est dans les petits lieux qu'on fait les meilleures ambiances

Alors que de nombreux lieux de la capitale parient sur des concepts et des décors immersifs pour plonger leurs convives dans une atmosphère singulière, il suffit parfois de simplicité pour créer de la convivialité et du confort.

Situé rue Sainte-Marthe, avec une magnifique vue sur sa place, Le Galopin ressemble à un petit restaurant de quartier qui vit tranquillement, dans la dynamique de ce square où d'autres cafés et bistrots se mêlent dans une ambiance de village. Ce restaurant intimiste avec son sol en mosaïque et ses larges baies vitrées dégagent une fraîcheur qui agrandit l'espace et nous plonge dans un lieu complice, ouvert et serein. Il y a tout de suite un côté amical et authentique qui semble s'éveiller de ce cadre avenant. La musique est également un élément clé de toute cette atmosphère centrale et familiale.

Dès le début de votre repas, une mélodie familière retentit de l'entrée à la cuisine. On reconnaît parfois le titre d'une chanson française qui nous replonge dans un moment vécu et puis parfois, un air s'évapore au-dessus de nous, avec douceur et subtilité, sans que l'on puisse se rappeler d'où vient la chanson. Et puis, au fil que le dîner se déroule, nos oreilles saisissent des sons plus énergiques, de Metallica à NoFx, ce qui a de quoi nous faire sourire tendrement.

Si nous insistons sur l'aspect musical du lieu, c'est parce qu'il reflète parfaitement le concept culinaire que le Chef Julien Simonnet vous propose. En effet, il y a dans sa sélection musicale une vraie analogie avec le dîner en plusieurs temps qu'il est possible de découvrir au Galopin. On vous en parle.

Le Galopin : le restaurant d'auteur à Paris qui casse les codes

Un des bouillons à découvrir au restaurant Le Galopin

La Galopin : une cuisine d'auteur qui détourne les codes avec musicalité

Assis à votre table, le restaurant et son équipe vous proposent un menu en 5 temps (avec accord de vins, si vous le souhaitez). Ces 5 moments sont comme une sélection de 5 titres, de 5 temporalités, de 5 mélodies, de 5 rythmes. Chaque assiette interprète une musique de goût, de saveurs diverses et rares mais aussi de couleurs et de tons.

Tout commence par des amuses bouches qui fondent sur la langue : cette fois, ce sont des croquants d'oignon et de belles asperges de saison avec une sauce du chef. Il est bon de rappeler que la carte est évolutive car l'équipe prête une attention particulière à cuisiner des produits de saison et en circuit court. C'est ainsi que l'on continue par un oeuf parfait avec une émulsion savoureuse qui donne le tempo : doux et léger avec un timbre gustatif voluptueux. S'ensuit une interlude inattendue : le beurre fumée du chef qui vient accompagner un bouillon dashi, afin de continuer sur un rythme de goût toujours très fin et très précis. On arrive au troisième plat qui ouvre sur une musicalité différente : du cabillaud avec une légère purée de carottes auquel s'ajoute une sauce préparée avec les arêtes de poisson. Une fois de plus, la petite musique en bouche fait son effet, c'est très tendre et fondant. On continue ensuite sur un morceau de canette avec une sauce relevée qui se révèle comme un moment fort du menu : une pièce de viande d'une tendresse mature, d'un goût plus prononcé, subtil et complexe, tout en montrant une belle exécution dans sa préparation. Une magnifique prestation sur ce 4ème temps. On finit alors sur une création sucrée, qui vient ramener de la gourmandise et de la délicatesse, tandis qu'à contretemps, la vraie musique du restaurant commence à s'animer. Oui, il y a ce parfait équilibre entre la cuisine servie et l'ambiance qui s'échappe du lieu.

Derrière toute cette analogie, le chef Julien Simonnet réussit avec brio une cuisine gastronomique et radicale, qui change de rythme comme on change de saison, et comme on passe d'une assiette à une autre. Ses idées rendent hommage à des plats connus qui sont revus avec des techniques bien à lui, grâce à des bouillons, des sauces, des jus qui font toute la force de son style. Chaque ingrédient choisi est comme une note de musique qui se retrouve dans une partition qui est l'assiette elle-même. À croire qu'au final, l'art de la table est une musique qui se joue de la cuisine jusque dans la bouche, sans jamais s'arrêter.

Le Galopin : le restaurant d'auteur à Paris qui casse les codes

Une assiette à découvrir au restaurant Le Galopin

Le Galopin
34 Rue Sainte-Marthe
75010 Paris
En savoir plus sur le restaurant Le Galopin.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés