Le Gallopin s'expose à nouveau

By La rédaction
30 Jan 2018

Le Gallopin s'expose à nouveau @Le Gallopin

Le Gallopin s'expose à nouveau

Le Gallopin, 40, rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris

Le Gallopin s'expose à nouveau @Le Gallopin

Le Gallopin s'expose à nouveau

Le Gallopin, 40, rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris - Photo 2

Le Gallopin s'expose à nouveau @Le Gallopin

Le Gallopin s'expose à nouveau

Le Gallopin, 40, rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris - Photo 3

Le Gallopin s'expose à nouveau @Le Gallopin

Le Gallopin s'expose à nouveau

Le Gallopin, 40, rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris - Photo 4

Le Gallopin s'expose à nouveau @Le Gallopin

Le Gallopin s'expose à nouveau

Le Gallopin, 40, rue Notre Dame des Victoires, 75002 Paris - Photo 5

Chaque quartier parisien possède son établissement "bien dans son jus", mais le légendaire Gallopin, place de la Bourse, remporte la palme de l'authenticité.

Normal, puisque l'établissement, qui existe depuis 1876, a été repensé juste à temps... pour l'Exposition universelle de 1900. Depuis, il a été entretenu avec amour par une succession de propriétaires.

Le seul hic, jusqu'à l'arrivée de Stanislas Jouenne en octobre dernier, c'est que le magnifique bar (fait d'une unique pièce de bois cubain), avait, depuis un siècle, quelque peu perdu la vocation qu'on lui avait donné au tournant du siècle – celle de faire découvrir les cocktails de style américain au public français.

Le consultant en cocktails s'est donc donné comme mission de compléter la nouvelle carte du restaurant avec une sélection de cocktails qui déclinent les classiques tout en mettant à l'honneur les produits du terroir français. La liste des cocktails fait la part belle au Calvados Lecompte, au rhum martiniquais Neisson et à la Folle Envie (un apéritif que le bartender agrémente de Suze et de tonic), mais aussi à l'absinthe, clin d'oeil à la (première) grande époque de cette Brasserie.

Le Gallopin s'expose à nouveau

Préparation de cocktail au Gallopin

Sur une étagère à part trône une impressionnante collection d'alcools rares (Anisettes de 1920, amers circa 1930, Dubonnet des années 50), dont il faut profiter jusqu'à l'épuisement des bouteilles – que Stan, avec son flair indéniable, remplace alors par d'autres trouvailles.

On peut donc aller boire un verre, avec ou sans repas, soit au bar, soit bien assis dans l'une des deux salles (si l'on ne compte pas le salon privatif pour dix, qui, avec son écran géant dissimulé derrière un rideau de velours, accommode aussi bien les déjeuners d'affaire que les dîners plus formels). La carte des plats change chaque saison, sous la supervision du chef Mathieu Ethève.

Le Gallopin
Bar ouvert du mardi au samedi, de 18h00 à 23h30
40, rue Notre Dame des Victoires (Place de la Bourse), 75002 Paris
Le site internet du Gallopin
La page Facebook du Bonhomie

Un article de Jean-François Beaulieu

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Derniers
articles
Bars

Les
pluslus

Lespluspartagés