Le Festival de Cham : " La Croisière ça m'use!"

By Bertrand Chameroy
17 Mai 2014

Le Festival de Cham :  @Thomas Bismuth

Le Festival de Cham : " La Croisière ça m'use!"

Bertrand Chameroy livre sa vision du Festival de Cannes

Le Festival de Cham :  @Thomas Bismuth

Le Festival de Cham : " La Croisière ça m'use!"

Le voilier qui abrite les live de La Villa Schweppes pendant le Festival de Cannes

Le Festival de Cham :  @Thomas Bismuth

Le Festival de Cham : " La Croisière ça m'use!"

Un petit air de La Croisière s'amuse ?

Le Festival de Cham :  @Matthew Oliver

Le Festival de Cham : " La Croisière ça m'use!"

Sylvain Quimène n'aime pas les duck face et il le prouve

Le Festival de Cham :  @Thomas Bismuth

Le Festival de Cham : " La Croisière ça m'use!"

La piscine, lieu stratégique pour récolter des informations...

Le chroniqueur Bertrand Chameroy nous dévoile son festival depuis le bateau de la Villa Schweppes à Cannes. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises...

18 heures. Le soleil commence à se coucher sur Cannes. Smokings et robes encore protégés dans leurs housses, les happy-few voguent cheveux au vent à bord de la navette, direction l'énooooorme voilier de la Villa Schweppes, au large du Palais des Festivals.

On entendrait presque le thème de La Croisière s'amuse : " Looooove, exciting and...BLUUUURP ! ". Eh oui, nos aventuriers à noeud pap,' qui s'imaginaient déjà un Passionata* à la main, n'ont pas vu venir LA vague qui a filé le mal de mer aux plus sensibles.

Une fois sur le voilier, grosse opération "j'essaie de rester digne même si je suis vert pâle" à base de gros deal de "Mer calm" on the rock...

Durant le dîner, ça MMSse, ça twite, ça instagramme, ça snapchate à gogo, histoire de donner envie aux amis parisiens... Le tout sous le regard attristé de Sylvain Quimène, désolé qu'en 2014 le fléau des duck face soit malheureusement toujours d'actualité.

Pendant qu'au sous-sol du Marché International du Film se jouent des tractations ambitieuses (selon une source alcoolisée, un prod aurait tenté de vendre le film Les lesbiennes nazies contrent-attaquent), d'autres opérations financières aux enjeux bien plus importants se déroulent dans les couloirs de la Villa Schweppes :

- Les hot-dogs sont à 8 euros, j'en ai négocié deux pour 10 !
- Génial ! Prend m'en un mais sans saucisse...Je suis végétarienne.
03 heures, au bord de la piscine. Un journaliste dont je tairai l'employeur (afin d'éviter qu'il n'ait des problèmes avec BFM TV) se lance dans une chorégraphie improbable... "BFM TV, priorité aux danses approximatives quand on a desserré la cravate !". Je sens que ce Kamel Ouali de l'info va devenir mon chouchou du week-end...

Et sinon à part ça ? Moins de 24 heures passées sur le voilier et déjà la première phrase culte de la Quinzaine : " Il paraît qu'il y a des gens qui voient des films à Cannes ! "

Le week-end s'annonce riche en pépites... !

*Le délicieux cocktail à base de vodka, fruit de la passion et Schweppes...Non ceci n'est pas du placement de produit.

Retrouvez notre chronique de la première soirée à La Villa Schweppes à Cannes avec un live de Sébastien Tellier.

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés