Le festival d'Osheaga, encore plus gros que Coachella ?

Le festival d'Osheaga, encore plus gros que Coachella ?

By Tawfik Akachar
25 Fév 2016

Le plus gros festival canadien semble cette année dépasser toute la concurrence...

Hier, le plus gros festival canadien qu'est le Osheaga Festival Musiques et Arts a révélé les 3 têtes d'affiches de sa prochaine édition, qui aura lieu du 29 au 31 juillet 2016. Radiohead, Lana Del Rey et les Red Hot Chilly Peppers se partagent le haut de l'affiche (on peut y ajouter Cypress Hill), mais le reste de la programmation n'est pas à prendre à la légère pour autant... La programmation complète.

En effet, le festival nous présente comme chaque année son lot de surprises. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles sont notables : Disclosure, Future, Haim, M83, Post Malone, Skepta ou encore Grimes, Flume et Fakear se produiront à tour de rôle dans les plaines du Parc Jean-Drapeau et sur l'Île Saint-Hélène.

Les plus gros festivals du monde ont en commun un parterre d'artistes au devenir lumineux mixé à une pléiade de big acts se voulant spectaculaire. Faire cotoyer les étoiles montantes de la musique indépendante aux grosses écuries musicales du monde entier est un idéal pour tout festival ayant l'ambition de toucher une audience large. C'est en effet ce de quoi il s'agit : satisfaire le public en conservant une âme intacte et en y promouvant une musique jeune et originale.

Le festival d'Osheaga, encore plus gros que Coachella ?

Osheaga Festival Musiques et Arts

En faveur d'Osheaga...

En voyant ce line-up d'artistes, on se pose alors la question : est-ce qu'Osheaga incarne ici l'adversaire que Coachella attendait ? La philosophie des deux festival diffère effectivement. Symboliquement d'abord : l'un se fête dans une ville en perpétuelle motion, à la découture voulue, alors que l'autre se célèbre dans un désert immobile et identique année après année. Par ailleurs, les deux misent sur des arguments différents : d'un côté le prestige d'un fesitval à l'histoire folle, de l'autre, un volonté de mettre au centre de cette équation le futur de la musique.

Si le festival canadien a connu des débuts plutôt timides, il est aujourd'hui l'un des actes importants d'Amérique du Nord. La concurrence sera comme chaque année très rude : le Panorama Festival ou le Governor's Ball ont chacun des arguments de poids. Coachella est attendu sur la côte est depuis une décennie, et le Governor's Ball rivalise avec des têtes d'affiches très attendues (Kanye West, Jamie XX, Beck etc...).

Ce qui peut faire la différence ? La situation économique des deux pays d'Amérique du Nord... Le cours du dollar canadien (sic), qui est plus faible que son voisin, et peut donc pousser le public à se diriger vers le Québec pour y apprécier une programmation de pareille qualité, dans une ville toute prête à être explorée...

Derniers
articles
Festivals

Les
pluslus

Lespluspartagés