Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké

By Charles Crost
20 Août 2014

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké @Barbara Siegel

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké

Le Bam Karaoke Box, calé à Cadet

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké @Barbara Siegel

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké

En action au Bam Karaoke Box

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké @Barbara Siegel

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké

Un verre au Bam?

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké @Barbara Siegel

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké

Une des Box du Bam Karaoké

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké @Barbara Siegel

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké

Le Bam Karaoke Box à Cadet

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké @Barbara Siegel

Le Bam donne ses lettres de noblesse au karaoké

Un crew au Bam Karaoke Box

Pousser la chansonnette, certes. Dans un lieu chic et réjouissant, c'est mieux. Le Bam Karaoké Box vient combler le manque. Chanter ? Une nouvelle façon de faire la fête à Paris.
On connaissait bien les excellents karaokés du magazine Retard, entre bonne franquette et ambiance guilty pleasures (le prochain aura d'ailleurs lieu le 13 Septembre à l'Espace B). On vous avait aussi compilé les meilleurs spots de karaoké parisien. Mais le Bam Karaoké Box débarque en tuant – presque – le game.

Situé à Cadet, ce nouveau roi du chant qui déraille s'est armé de nombreuses grosses bonnes idées pour séduire une clientèle exigeante : d'abord, la présence d'un excellent bar à cocktails dès l'entrée, pour se rafraîchir dignement la gorge avant de s'égosiller. Ensuite, la conception en salles privatives : une bonne solution pour prendre le micro uniquement avec ses copains, loin d'un public souvent non désiré. Chaque groupe est dans sa propre pièce et peut y faire tout le bruit qu'il veut.

La décoration donne, de son côté, dans la fraîcheur arty, ni trop guindée ni trop "clivante". Tant d'arguments pour y emmener, aussi, vos amis les plus réticents : le karaoké y prend une saveur nouvelle, le Bam dépoussière le genre. Comptez environ une centaine d'euros pour une session de deux heures mémorables avec sept camarades-pop-stars.

Le karaoké connaît enfin son volet grand luxe. La jeunesse fringante de la capitale s'y presse déjà, inutile de dire qu'on comprend pourquoi. Il est conseillé de réserver pour chanter, mais vous pourrez aussi vous y installer à la faveur d'un passage fortuit pour tester la carte du bar. Vous aurez raison de le faire, les drinks valent le détour!

N'oubliez pas de reserver sur internet
Bam Karaoké Box
30 rue Richer 75009 Paris

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés