Le Badaboum accueille son nouveau directeur artistique

Le Badaboum accueille son nouveau directeur artistique

By Antoine RUIZ
03 Déc 2019

Il s'en passe des nouvelles choses au Badaboum ! Alors que les patrons du club fêtaient les cinq années d'existence de leur établissement l'an dernier, ces derniers ont décidé que le changement, c'était maintenant. Ainsi, depuis peu, c'est Benjamin Charvet (Dure Vie) qui est en charge de la DA. Interview.

À l'aube de la nouvelle année, le Badaboum fait peau neuve au niveau de sa direction artistique : Benjamin Charvet, de chez Dure Vie, reprend les rênes de la prog du club. L'occasion pour Villa Schweppes de s'immiscer dans les coulisses de ce changement de direction et d'en savoir un peu plus sur l'avenir de ce spot emblématique de la vie nocturne parisienne. Rencontre.

Où étiez-vous avant le Badaboum ?

BENJAMIN CHARVET : Avant je n'étais pas très loin du Badaboum. Je suis en fait à la direction artistique du Panic Room depuis 5 ans, et je suis programmateur-chef de projet pour le groupe Bonjour/Bonsoir, qui englobe le Badaboum, Le Panic Room, La Cabah, Le 3615, le 824 heures ou encore Safari Boat. Je suis également co-fondateur de Dure Vie avec Mazen Nasri depuis maintenant 7 ans. Sinon, pour la petite anecdote, avant tout ça, j'ai passé des diplômes de management dans le sport (le tennis, plus précisément)...

Quelles sont les raisons et motivations derrière votre arrivée au Badaboum ?

BENJAMIN CHARVET : Ça s'est fait assez naturellement. On a monté de nombreux projets avec les équipes de Bonjour/Bonsoir comme Disco Disco, Déjà Vu, Beau village ou Bonsoir Dure Vie. On se connaît très bien et on a pensé que notre alchimie pourrait matcher au Badaboum. Je connais ce club par coeur, donc c'est pour moi assez simple d'imaginer un projet commun dedans et le contact est très facile pour avancer tous dans la même direction.

On souhaite mettre en place une programmation musicale résolument ouverte, de nombreux all night long avec quelques surprises sur des artistes, et de nombreux live étonnants aussi.

Benjamin Charvet, le nouveau DA du Badaboum.

Le Badaboum accueille son nouveau directeur artistique

Le Badaboum, 2 bis Rue des Taillandiers, 75011 Paris

Quelles nouveautés sont à venir au Badaboum ?

BENJAMIN CHARVET : Nous avons décidé dans un premier temps de ré-ouvrir le club à des promoteurs les week-ends, de faire venir jouer plus de Français et de Parisiens, même s'il y en avait déjà quelques uns l'an passé. On souhaite mettre en place une programmation musicale résolument ouverte (style house/disco, mais pas que), de nombreux all night long avec quelques surprises sur des artistes (Flabaire par exemple, Herr Krank, Cinthie ou encore Bellaire, Dimitri From Paris ...), et de nombreux DJS et live étonnants aussi (S.O.N.S, Space Dimensions Controller, Kosh, Jacques Green, etc...). L'autre grande nouveauté, ce sont les jeudis de Mathilda qui propose une soirée queer avec une programmation plus variée. Vous pourrez y retrouver essentiellement de la techno, mais aussi de la trance ou encore de la house.

L'autre gros point c'est sur l'appartement. Elsa Mc Allister travaille en encore avec moi pour proposer quelque choses de différent à l'étage. C'est toujours cool d'avoir de la disco en haut si la musique est plus "rentre-dedans" dans le club. Ça permet de se balader et d'en avoir pour tous les goûts. On ne se limite à aucun style dans l'appart, vous pourrez tomber sur de la chanson française, du hip hop ou même du jazz.

Dans 10 ans, musicalement, j'espère qu'on sera encore autour de la musique électronique, et que par miracle, le prix des artistes sera redescendu.

Benjamin Charvet, le nouveau DA du Badaboum.

Le Badaboum accueille son nouveau directeur artistique

Le club du Badaboum

Comment imaginez-vous le club dans 10 ans ?

BENJAMIN CHARVET : Aurélien Delaeter en physio, Aurélien Antonini derrière le bar à servir des shots de vodka Get 27, Benoit Chaldoreille en DJ qui balance des classiques de la chanson française, Fabien encore dans la régie son et pour finir, Mathilde qui annonce chaque année depuis 10 ans que ce sera sa dernière année mais qui finalement est encore directrice.

Musicalement, j'espère qu'on sera encore autour de la musique électronique, et que par miracle, le prix des artistes sera redescendu. Je verrais bien un plateau avec MCDE dans l'appartement, Floating Points dans le club qui joue en b2b avec Four Tet et Anne Ying qui nous programme en début de soirée un concert de Magnetic Ensemble.

Des dates à ne surtout pas manquer ?

BENJAMIN CHARVET : Le 6 décembre d'abord, avec la nuit des Sosies. Ce sera l'anniversaire du Badaboum, à prendre au second degré. Ça va être un joyeux bordel orchestré à la perfection par les Not Cat. Ensuite, le 20 décembre, il y a les Éveillés, un projet qui tient à coeur au Badaboum. L'an prochain, dès le 4 janvier, on reçoit DJ Steaw en b2b avec Armless Kidd all night long. Le 7 février, ce sera Jacques Green en live, avec en autres guests Un Deux et Poggio. Plus tard dans le mois, le 28 février, c'est au tour de Nu Guinea de s'emparer des platines pour un all night long. Le 27 mars, on se donne rendez-vous pour une soirée House of Underground avec Mike Servito et Roza Terenzi. Et si l'on pousse plus loin dans 2020, le 8 Mai, c'est Cinthie all night long.

Badaboum
2 bis rue des Taillandiers, 75011 Paris
01 48 06 50 70
Restaurant Badaboum ouvert du mardi au dimanche de 19h à 1h. Club ouvert du samedi au dimanche de 23h30 à 6h
Le site internet
La page Facebook
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés