Lafawndah, l'internationale r&b

Lafawndah, l'internationale r&b

By Mathias Deshours
17 Juil 2014

Elle est de la dernière récolte des divas növö-r&b et le monde en vante la gloire sauf la ville où elle a grandi : Paris. On rétablit l'ordre des choses en déposant quelques fleurs aux pieds de Lafawndah.

L'histoire (et par extension, la musique) de Lafawndah se comprend mappemonde en main : d'origine Irano-Egyptienne, Lafawndah pousse à Paris, éclot à New York et réalise son premier EP avec une productrice installée à Porto (Garagem Banda) qu'elle a enregistré dans le studio d'un producteur de zouk en Guadeloupe. Un album qui - selon la légende - a couté 140 000 points Smiles à élaborer. Une enfant quelque peu éparpillée donc (géographiquement, entendons-nous), ce qui explique sûrement en partie pourquoi elle ne rayonne que très peu ici.

Réciproquement, c'est aussi parce qu'elle risquait de peiner à rayonner sur ses terres qu'elle s'évada de Paris à la première occasion pour s'affirmer à NYC, se trouver à Mexico, travailler dans diverses galeries et consolider son lien à l'Art. Un lien qu'elle continue d'entretenir aujourd'hui en tant que musicienne, en abordant sa discipline comme une matière plastique, pensée mais pas sur-intellectualisée.

Car la musique de Lafawndah s'adresse avant toute chose au corps. Ici c'est moite, ça suinte, ça frotte. Chez ces divas novo-r&b, Lafawndah est celle qui traduit le tribal, parle le primal, prélève sa matière dans les Caraïbes, l'Afrique, l'Amérique Latine. Elle participe même via ce premier EP à l'avènement d'un zouk sophistiqué (oui, ça devait arriver), celui-là même que l'on rencontre de plus en plus dans les mix de Nguzunguzu ou Jam City.

Ce bounce, Lafawndah le plonge dans l'indus, cherche le corps dans sa chair et son ondulation, un résultat proche de ce que pourrait produire les champions des labels Night Slugs ou Fade To Mind, doublé d'une moiteur asphyxiante plongeant le groove dans une douce indolence. En somme, si ce n'est un nom trop élastique pour nos langues, rien ne devrait désormais empêcher Lafawndah de glisser ici de bouche à oreilles.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés