New

La révélation Thomas Azier

La révélation Thomas Azier

By Marine Normand
17 Sep 2013

TEPR, qui travaille actuellement avec lui, le présentait comme le "Justin Timberlake hollandais". Thomas Azier, 25 ans, est en effet la révélation électropop de cette année 2013. Repéré par Woodkid après un premier EP, "Hylas 001", vous n'avez pas fini d'entendre parler du jeune homme...

TEPR, qui travaille actuellement avec lui, le présentait comme le "Justin Timberlake hollandais". Thomas Azier, 25 ans, est en effet la révélation électropop de cette année 2013. Repéré par Woodkid après un premier EP, "Hylas 001", vous n'avez pas fini d'entendre parler du jeune homme...

Son nom a circulé subtilement ces derniers temps, comme un secret bien caché par les découvreurs de nouveaux talents. Thomas Azier, 25 ans, est en effet une pépite qu'on aimerait garder rien que pour soi. Originaire d'une petite ville hollandaise, il a commencé à bidouiller seul, sur ordinateur, guidé un peu par l'ennui. A 19 ans, attiré par la ville, il s'installe à Berlin, incorpore de nombreux instruments, et imagine pour chacun de ses morceaux des couches sonores qui se dévoilent au fil des écoutes.

Thomas Azier imagine une pop électronique, troublante, et complètement envoûtante. Le jeune homme fait en effet le choix de concevoir la musique non pas comme un fond sonore, mais comme une véritable oeuvre d'art, qui se découvre de manière subtile. Ses mélodies sont soignées et montrent la volonté du jeune homme de construire un véritable univers, tout comme les clips. Les morceaux, comme les vidéos, dessinent des paysages futuristes et mélancoliques, aussi inquiétants que séduisants. Les rythmes sont marqués et donnent envie d'envahir le dancefloor, pour danser, seul, de tout son soûl, jusqu'aux premières heures du jour.

Repéré par Woodkid, qu'il a accompagné en tournée, on a entendu ses productions sur l'opus Racine Carrée de Stromae (il a produit trois morceaux, "Ta Fête", "Batard" et "Merci"), son morceau "Red Eyes" sur une compilation Kitsuné et on le retrouvera sur le futur album de TEPR.

Il sera aussi ce soir mardi 17 septembre, au Café de la Danse pour un concert dans le cadre de l'Eldorado Festival. Préparez-vous à vibrer sur les ondes moëlleuses et tendres de Thomas Azier... en attendant la sortie de son premier opus, qui reprendra la trilogie de ses EP "Hylas" et "Ghostcity", et qui sortira prochainement sur son label éponyme.

Le site de Thomas Azier

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés