La Nuit selon Alan Braxe et DJ Falcon

La Nuit selon Alan Braxe et DJ Falcon

By Caroline Taret
06 Mai 2013

Mardi 30 avril se tenait une 'Vulture' au Social Club, soirée organisée par le label d'Alan Braxe. Les deux cousins, figures de la French Touch, Alan Braxe et Dj Falcon, étaient bien sûr de la partie. On en a profité pour leur poser nos questions fétiches.

Mardi 30 avril se tenait une 'Vulture' au Social Club, soirée organisée par le label d'Alan Braxe. Les deux cousins, figures de la French Touch, Alan Braxe et Dj Falcon, étaient bien sûr de la partie. On en a profité pour leur poser nos questions fétiches.


Villa Schweppes : Quel est votre QG ?

Dj Falcon : moi c'est dans l'eau, je suis accro au surf. Je suis beaucoup sur Biarritz en ce moment. Je n'aime pas m'associer à un lieu en particulier, j'aime bien découvrir de nouveaux endroits. C'est pourquoi je n'ai pas mes habitudes quelque part, je change tout le temps.

Alan Braxe : Moi non plus, dans le même état d'esprit je dirais au soleil.

Où faire la fête à Paris ?

A : Au Social Club pour les soirées Vulture. Sinon on ne sort pas, je viens d'emménager à Toulouse, mais même à Paris je ne sortais pas souvent. Notre travail c'est d'être dans les clubs le week-end et une fois que je rentre chez moi le lundi c'est pour retrouver ma femme et mes deux enfants. C'est une vie pépère.

Dj F : En fait on apprécie plus de boire un cocktail occasionnellement dans un bel hôtel ou dîner dans un restaurant que de sortir. On passe déjà du temps dans les clubs, on profite de faire autre chose lorsque l'on sort de chez nous.

Est-ce que vous auriez une anecdote à partager ?

A : Oula c'est encore un peu trop tôt, reviens nous poser la question aux alentours de 5h du matin !

Votre meilleur souvenir de fête ?

A : Moi c'est une soirée chez Benjamin Diamond, le garçon qui chante sur Music Sounds Better with you, de Stardust. C'était il y a 20 ans, une soirée chez son père dans un immense appartement du 6ème arrondissement. On était peut-être 300 personnes, comme un club dans un appart' ! C'était assez incroyable, avec la police qui est venue, la totale... C'était bien !

Dj F : Moi c'était la première fois que j'ai été à Miami pour la sortie de mon premier vinyle. On était toute la bande, Pedro Winter, les Daft Punk, etc. C'est un peu un hasard si j'ai fait de la musique en fait : j'achetais du matériel et 6 mois après je me retrouvais à Miami, c'était assez fou de se retrouver là. Lors d'une fête un après-midi, Peter Heller jouait son morceau Big Love, un morceau que j'adore. D'un coup, il s'est mis à pleuvoir et il y a eu une espèce de complicité entre tout le monde, un instant vraiment magique. On savait que le matos allait cramer mais on sentait que Peter Heller était là pour jouer son morceau jusqu'au bout. Ça a été l'hystérie collective et on a tous continué à danser, le morceau Big Love se prête en plus très bien à ce genre de situation. Ça restera un de mes meilleurs souvenirs de fête.

A quel DJ confieriez-vous vos nuits ?

Dj F : Pour moi c'est Alain sans hésiter. Je vais sûrement le faire rougir. Chaque remix qu'il a sorti, chaque morceau, je n'ai jamais été déçu. J'ai plutôt été agréablement surpris et c'est assez rare pour un artiste d'avoir cette constance. C'est le cas d'Alain, comme de Daft Punk et Phoenix. Je fais absolument confiance aux trois ! Je fonctionne à l'humain, alors si en plus ça colle musicalement, c'est parfait. C'est ce que je cherche à ressentir en soirée.

A : Je suis d'accord avec Stéphane, je lui confierais mes soirées sans hésiter.

Votre morceau du moment ?

Dj F: En ce moment j'ai un morceau constamment dans la tête, c'est sur le nouvel album des Daft Punk, il s'appelle Touch.

A : Je reste bloqué sur un vieux truc que j'écoute en boucle, Nelly Furtado, Maneater, produit par Timbaland, la perfection.

La nuit...

Dj F : La Nuit, c'est Schweppes !

EP Moments in Time - Alan Braxe

Le facebook du label Vulture

Le site du label Vulture

Céline Lorez

Derniers
articles
Scène française

Les
pluslus

Lespluspartagés