La Mostla Tape de Colombey : quand Dominique A rencontre The Cure...

La Mostla Tape de Colombey : quand Dominique A rencontre The Cure...

By Charles Crost
15 Sep 2014

Vous vouliez passer un bon week-end? Pas de bol, Colombey vient de débarquer avec 10 morceaux plombés mais passionnants.

Almost Musique et La Souterraine proposent régulièrement des Mostla Tapes, compilations gratuites d'inédits, raretés et autres démos de groupes underground français. Aujourd'hui, c'est Colombey qui s'y colle avec une sélection de dix morceaux qui sonnent, vulgairement, comme du Dominique A qui aurait trop écouté The Cure.

De " La Ville Ferme " à l'étrange " Avalé par l'oubli ", l'artiste dresse un portrait au vitriol de la Haute Marne avec une obsession du local qui rappelle celle de Noir Boy George avec qui il semble former une micro scène d'une chanson française noise, résignée et bestiale. Si vous aviez aimé La Fossette, l'album mythique de Dominique A, vous serez dans les meilleures disposition pour écouter ce disque minimaliste. Mais la comparaison avec le plus grand chauve du rock français s'arrête là.

Tout est ici dur comme un enchaînement de gueule de bois et de maladies variées, les chansons dressent une série de paysages tous marqués d'une loose dramatique. Colombey sent le cadavre et c'est ce qui donne à ses morceaux leur force émotionnelle. Souhaitons à l'artiste – par ailleurs actif aussi sous le nom de TG. Gondard – de faire son chemin et prendre la dimension qu'il devrait. Pourtant, s'il vit comme il chante, le début du texte de " J'ai Tout Oublié " semble prophétique : " Ça ne peut que mal se finir ".

Derniers
articles
Scène française

Les
pluslus

Lespluspartagés