lVybwjl_GI0

La mélodie de la licorne affole la toile

By Tawfik Akachar
22 Fév 2017

Qui a dit que votre écran de composition MIDI devait nécessairement ressembler à une notice écrite en brail ? En tout cas, pas Andrew Huang...

Si Photoshop, Illustrator et autres logiciels de graphisme assisté par ordinateur ne sont pas faits pour composer les prochains tubes, c'est qu'il y a une raison. Convertir un fichier image en son n'est pas très compliqué mais, très souvent, le résultat peu s'avérer très décevant. Pour le coup, l'approche d'Andrew Huang avec cette licorne est différente : au lieu de prendre un fichier image (jpg, png ou gif) et le transformer en son, le Youtuber américain a fait les choses exactement à l'envers.

Le détournement de l'art à l'âge de la fibre optique

C'est sur son logiciel de M.A.O. préféré qu'Andrew s'est adonné à ce difficile exercice. Après avoir soigneusement détouré la tête d'une licorne, il l'a superposée sur sa composition. De là, il ne lui restait plus qu'à placer les notes de ses instruments sur les lignes dessinées par la créature fantastique. Enfin presque : le son était là, la qualité, non. "C'était assez difficile d'avoir à la fois les détails de l'image et les notes... Mais j'y suis à peu près arrivé", raconte-t-il sur son vlog.
Avant d'écouter ce que donne la composition, il précise quand même : "Je ne me suis pas occupé du son, je me suis juste contenté de suivre les lignes. Voyons ce que ça donne..." Et effectivement, il y avait encore du travail pour que la composition soit "écoutable".

Ci dessus, le tweet qui a tout lancé. Plus de 150 000 likes et environ 100 000 retweets en à peine 24h.

Vient alors la troisième étape de ce processus : rendre le tout plus harmonieux, potable pour les oreilles délicates. Parmi les problèmes rencontrés : l'amplitude des notes placées presque aléatoirement sur son tableau. Après une rapide simplification du dessin et quelques ajustements, la première partie est alors écoutable - même si on est quelque part entre le violon de ménestrel et le main theme du premier Zelda...

Au final, et malgré quelques péripéties de dernières minutes dues à l'export du fichier, "La Licorne" a finalement vu le jour, et on doit dire que c'est plutôt cool. Précisons toutefois qu'Andrew Huang n'est pas le créateur de ce genre nouveau mais qu'il s'inspire d' Alexander "Savant" Winter, un artiste passé maître dans tout ce qu'internet a à nous offrir.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés