La "Lyric Video", le nouveau pré-clip ?

By Marine Normand
09 Avr 2013

Le public serait-il de plus en plus impatient ? C'est ce qu'on serait tenté de croire à voir la profusion de Lyric Video qu'accueille Youtube. Mais en quoi consiste ces clips ? Internet a forcé le monde de la musique à revoir ses modèles économiques. Avec l'instantanéité rendue possible grâce à la vitesse de connexio

Le public serait-il de plus en plus impatient ? C'est ce qu'on serait tenté de croire à voir la profusion de "Lyric Videos" qu'accueille Youtube. Justin Timberlake, Katy Perry, Adele s'y sont mis, dans l'espoir de capter leur audience (et quelques millions de clics) sur Youtube. Mais en quoi consiste ces clips ?

L'industrie musicale : harder, faster, stronger ?

Internet a forcé le monde de la musique à revoir ses modèles économiques. Avec l'instantanéité de ce nouveau moyen de communication, le public veut tout, tout de suite. Alors pour le faire patienter avant la sortie d'un nouvel opus, plusieurs possibilités s'offrent dorénavant aux maisons de disques. Garder tout secret, et dévoiler des informations au compte goutte (ce qui rend la communication un peu insupportable, n'est-ce pas Columbia et les Daft Punk ?), ou de créer de nouvelles manières de patienter.

Preuve en est avec l'un des moteurs de l'industrie, le clip. Avant, cantonné à la télévision, le clip a pris une plus grande importance grâce à Youtube, et devient un des supports majeurs de promotion. Comme Psy et son Gangnam Style, le succès d'une chanson se compte dorénavant au nombre de vues sur l'hébergeur de vidéos.

Officiel contre officieux

Néanmoins, les délais sont courts, et la concurrence importante : nombreux sont les petits malins qui en coupant à droite et à gauche plusieurs vidéos d'un artiste, et en piratant la chanson, en font un clip qui peut atteindre seul des millions de vues. Comment contrer cette course et tourner néanmoins un clip décent ? Il faut faire patienter le public avec un contenu officiel, et qui laisse présager le meilleur. C'est là qu'intervient la Lyric Video, petit clip reprenant avec une belle approche graphique les paroles de la chanson. Une vidéo karaoké améliorée, qui a du caractère.

Une approche graphique

Ainsi, pour faire patienter jusqu'à la sortie du clip "Suit & Tie" signé David Fincher, Justin Timberlake a sorti sa Lyric Video un mois avant, qui comptera bientôt 15 000 000 de vues, venant s'ajouter au 26 000 000 du clip officiel. Une belle façon de doubler l'audience sur le même contenu, et d'en profiter pour installer, en plus d'une interaction avec le public (qui peut chanter tout seul devant son ordi) un véritable univers graphique. Comme la version XXIème siècle du livret de la pochette de disque, la Lyric Video est souvent réalisée par les graphistes de l'album. Preuve en est avec la"Love Song" de Vanessa Paradis, réalisé par les talentueux M&M, notamment responsables de l'univers du superbe album de Björk, Medulla.

Un double clic

La Lyric Video permet aussi de mettre en ligne une chanson pour laquelle un clip n'était pas prévu. Adele, sortant d'une grossesse, ne pouvait surement pas se permettre de figurer dans le clip de la chanson de James Bond, Skyfall. Qu'importe, une Lyric Video, et 55 000 000 de vues. Pari Gagné, visibilité maximum, contenu participatif pour le public et jackpot publicitaire. Ne vous faites donc aucun souci pour l'industrie du disque : elle trouvera toujours des moyens de rebondir...

Marine Normand

Derniers
articles
Chroniques

Les
pluslus

Lespluspartagés