La Lame Gallagher

La Lame Gallagher

By Juliette Hautemulle
28 Mai 2013

Après Jay-Z, Beyoncé et les Strokes, c'est aux Daft Punk que Liam Gallagher s'attaque, nous prouvant son amour pour la critique. Tatie Danielle, sors de ce corps !

Après Jay-Z, Beyoncé et les Strokes, c'est aux Daft Punk que Liam Gallagher s'attaque, nous prouvant son amour pour la critique. Tatie Danielle, sors de ce corps !

"Les Strokes ne m'ont jamais fait peur". Liam Gallagher aime bien donner son avis, sur la musique, la vie en général. Si certains comme Lady Gaga trouvent grâce à ses yeux, d'autres beaucoup moins. C'est le cas de Jay-Z et de sa marque de vêtements Rocawear. L'ex-oasis verrait-il dans le rappeur un rival niveau business ? En tout cas, pour lui : "Ceux qui portent du Rocawear ont toutes les chances de se faire arrêter tandis que ceux qui portent ma ligne de vêtements (ndlr Pretty Green) ont toutes les chances d'attirer de jolies filles". La "Lame" Gallagher ne s'arrête pas là : après avoir critiqué ses fringues et sa musique, il s'en prend à sa femme en se targuant, au sujet de Beyoncé, d'avoir un bien plus beau fessier que la bombe.

Liam Gallagher : "Je n'aime pas les gens qui portent des déguisements."

Gonflé (c'est le cas de le dire). Depuis, Liam n'a peur de rien, pas même de critiquer les Daft Punk, pourtant devenus quasi intouchables depuis leur dernier album "Random Access Memories". Concernant "Get Lucky", le premier single du disque déjà vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde, l'actuel leader des Beady Eye a déclaré dans le Sun : "Lâchez-moi avec Daft Punk. J'aurais pu écrire leur album en une heure. Je ne comprends pas pourquoi on en parle. Et enlevez vos casques qu'on voit un peu à quoi vous ressemblez". "Today is gonna be the day that they're gonna throw it back to you."

Juliette Hautemulle

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés