La journée type de... Yuksek

La journée type de... Yuksek

By Léopold Lemarchand
22 Mai 2017

Être DJ, c'est quitter le rang des adeptes du métro/boulot/dodo et adopter un train de vie atypique. Curieux de savoir comment ils vivent réellement, on a posé quelques questions à Yuksek !

Villa Schweppes : Plutôt lève tôt ou grasse matinée ?

Yuksek : Je déteste la grasse matinée. Ça m'angoisse complètement. Je sais pas, y'a un truc que j'aime dans le matin. Même si je me couche très tard, j'aime me lève le matin.

La première chose que tu fais en te levant ?

Yuksek : Un peu comme tout le monde je crois ! Je regarde mes mails et je bois un café.

Tu grignotes un peu quand même ?

Yuksek : Si je suis en studio, ce qui m'arrive 99% du temps, je mange pas le matin.

Tu as un restaurant préféré pour le déjeuner ?

Yuksek : Bah non pas tellement. J'habite à Reims, c'est pas hyper excitant en terme de restaurant.

Avec qui tu aimes travaillera en studio ?

Yuksek : J'aimais bien travailler seul mais moins maintenant. Je bosse assez souvent avec Jean-Sylvain de Juveniles, qui a pas mal participé à mon album sur les voix, de la guitare et puis on a écrit des chansons ensemble. Sur le disque j'ai bossé avec les mecs de HER sur deux morceaux. Je passe pas mal de temps avec le duo Get A Room!, on est en train de faire leur premier album. Désormais c'est un projet à trois, en studio. Et sur scène ils sont deux. Weekend Affair est un autre projet qu'on a signé sur mon label.

Un b2b ça se joue sur la longueur, il faut se laisser porter par l'autre.

Tu as un spot à apéro ?

Yuksek : Le Clos, la terrasse est cool !

Pour le diner, tu nous emmènes où ?

Yuksek : J'ai pas d'adresse en particulier parce que j'aime bien tester de nouveaux endroits. Je suis assez ouvert. Autant j'aime bien la cuisine très française, j'aime bien la cuisine japonaise et thaï. Je préfère faire des découvertes plutôt que d'avoir des habitudes quelque part.

Tu as un club préféré pour jouer ?

Yuksek : Y'a un club qui est toujours chouette est toujours en été, c'est Le Bain, à New York. Dans le club, tu as une espèce de grande baie vitrée où on voit tout le sud de Manhattan. Au dessus, tu as une espèces de grande terrasse avec vue sur la Statue de la Liberté. L'endroit est incroyable.

Avec qui tu aimes le plus jouer ?

Yuksek : C'est compliqué parce que je le fais pas beaucoup. J'aime bien le faire quand y'a pas d'enjeu, quand on est pas du tout dans un truc formaté. Par exemple quand on a joué avec Get A Room! à Calvi l'après-midi sur une plage, là c'était agréable. Un b2b ça se joue aussi sur la longueur, il faut mixer 4h et se laisser porter par l'autre. C'est important de se surprendre l'un avec l'autre, se faire des blagues avec les sons. Les gens le ressentent aussi et ça c'est chouette. Ma prochaine fois à Paris, je joue en b2b2b avec Fatnotronic le 16 juin.

Un souvenir de scène ?

Yuksek : J'ai joué à la Cigale y'a pas longtemps. C'était vraiment, vraiment cool.

Derniers
articles
Les soirées Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés