La journée type de...Kartell

La journée type de...Kartell

By Léopold Lemarchand
18 Fév 2015

Être DJ, c'est quitter le rang des adeptes du métro/boulot/dodo et adopter un train de vie atypique. Curieux de savoir comment ils vivent réellement, on a posé quelques questions à Kartell.

Figure de proue du label Parisien Roche Musique, le producteur Kartell dispose de tous les critères pour mener à bien une résidence dans un club de renommé et c'est justement ce qu'il se mettra en place dès samedi au Wanderlust. Dans l'unique but de vous faire danser jusqu'à l'aube, le club donne carte blanche une fois par mois à l'artiste pour la soirée "Agrume". Au programme de cette première soirée : House, Nu-disco et Future Beats avec Purple Disco Machin et 123MRK qui l'accompagneront aux platines !

En attendant la sauterie, on vous invite à en savoir un peu plus sur le quotidien de Kartell...

Quelle est la première chose que vous faites en vous levant ?

J'attrape mon smartphone, je check Twitter et mes mails en me faisant un café.

De quoi sera fait le premier repas de la journée ?

Un bout de pain et du beurre avec mon café, je mange peu le matin. Souvent parce que le déjeuner est déjà trop proche.

Quel est votre programme type pour la matinée ?

Je réponds à mes mails et je fais un point avec mes manageurs Grégoire et Guillaume sur les trucs en cours. Je réécoute les morceaux sur lesquels j'ai travaillé la veille et je fais le tri pour aiguiller ma journée. En fin de matinée je fais un tour sur Soundcloud ou Juno pour écouter les nouveautés.

Où déjeunez-vous ? Un restaurant préféré ?

Chez moi, la plupart du temps. Quand je mange dehors c'est souvent dans mon quartier. J'aime beaucoup Flesh à côté de Blanche en ce moment, c'est de la cuisine à la braise très efficace. Les ribs de boeuf sont dingues!

Que faites-vous la plupart du temps l'après-midi ?

Vers 13h30 je vais au studio. J'y suis en 10 minutes à pied en longeant la rue Myrha. J'ai la chance de partager depuis quelques mois cet endroit avec FKJ et Darius. J'y passe toute l'après-midi avec des moments plus ou moins productifs. En ce moment la priorité c'est de finir mon EP qui est prévu pour ce printemps donc je m'astreint à la concentration. Vers 18 heures FKJ arrive et prend le relai. C'est l'occasion de lui faire écouter ce sur quoi j'ai bossé le jour même, et lui me fait également écouter ses nouveautés. Ca donne une bonne émulsion d'équipe. Crayon et Cézaire passent aussi assez régulièrement. C'est le lieu idéal pour les collaborations.

Avec qui aimez-vous travailler ?

Grâce à ce lieu je prends encore plus plaisir à bosser et partager avec toute l'équipe du label Roche. Tout ceux que j'ai cité plus haut peuvent m'aider à un moment ou un autre, ne serait-ce que par un avis, une direction ou un simple hochement de tête.

Quel est votre spot à apéro ?

Aux hasards des envies, entre Pigalle et Abbesses. Le Zèbre à Montmartre est un bon spot pour enchainer sur un diner. Leur sélection de vin est parfaite et la cuisine simple mais irréprochable.

Où peut-on vous trouver à 18h43 ?

Dans le canapé du studio.

En tournée, que peut-on trouver dans vos sacs ?

Des clefs USB, des bouchons d'oreilles, un masque de sommeil, une Go Pro, des chargeurs, un paquet de câble et une collection de carte de chambre d'hôtel que j'oublie tout le temps de rendre.

Où peut-on vous trouver à 5h du matin ?

Dans mon lit en semaine. Dans un taxi le week-end.

Les bonnes adresses de Kartell

Le Zèbre - Bistrot
38 Rue Lepic, 75018 Paris
01 42 23 97 80
Ouvert tous les jours de 9h à 2h

Flesh - Restaurant barbecue
25 Rue de Douai, 75009 Paris
01 42 81 21 93
Ouvert du mardi au jeudi de midi à 15h et de 19h à 23h, le vendredi et le samedi de midi à 15h et de 19h à 1h, le dimanche de midi à 15h