Les blogueuses mode et beauté en soirée, portrait de ce clan

Portrait de la blogueuse en soirée

By Aurélie Corbin
19 Avr 2012

Impossible de passer à côté du phénomène blogueuse. Il y a les dinosaures de la toile, celles qui ont lancé la mode et qui rameutent la moitié de la France sur leurs blogs, et il y a les petites nouvelles, avides de ventes privées et de notoriété. Débutante ou pro du blog, elles se retrouvent toutes dans les lieux à la

Impossible de passer à côté du phénomène blogueuse. Il y a les dinosaures de la toile, celles qui ont lancé la mode et qui rameutent la moitié de la France sur leurs blogs, et il y a les petites nouvelles, avides de ventes privées et de notoriété. Débutante ou pro du blog, elles se retrouvent toutes dans les lieux à la mode de Paris.

Comment les reconnaître ?

La blogueuse se déplace rarement seule. D'abord parce qu'elle adore afficher son amitié "in real life" avec une autre déesse de la blogosphère, mais surtout parce qu'elle a besoin d'un photographe officiel pour immortaliser ses tenues, ses sorties, et ses découvertes mondaines.

La plupart du temps, la blogueuse se promène avec un petit sac offert par une marque, le fameux 'sac cadeau' rempli de produits luxueux qui font frétiller les débutantes dans ce milieu. La toute jeune blogueuse affichera ses cadeaux de marques inconnues, cherchant à se faire un nom sur la toile à tout prix. En face, la blogueuse dite 'influente' qui stocke ses produits Dior et Clarins sans savoir quoi en faire.

Enfin, vous reconnaîtrez la blogueuse à son petit carnet qu'elle transporte partout avec elle, histoire de noter une adresse, noter où manger un burger à Paris, ou la référence d'un blazer ultra hype.

Comment adopter le look blogueuse ?

La blogueuse a cette chance de faire la mode. C'est-à-dire qu'elle peut superposer les couches de vêtements et les motifs improbables sans craindre d'être raillée. Non, une fois la bonne pose adoptée lors de la séance photo (les pieds en dedans de préférence), le look fera le tour de la blogosphère et sera copié dès le lendemain. Par contre, pour être sûre de rester au top dans ses statistiques et garder sa réputation de blogueuse tendance, elle doit dénicher le prochain must-have avant tout le monde. Les baskets montantes Isabelle Marant ? Tellement janvier 2012, c'est dépassé mes chéries !

Pour adopter le look blogueuse et se fondre dans la masse, on se prend une heure ou deux pour arpenter les blogs les plus connus. On repère les pièces tendances, et selon son budget on se fait plaisir dans un magasin chic ou on cherche le dupe chez H&M. Mais le plus simple reste encore de chiner de jolies pièces lors des vides-dressings qu'elles organisent : la blogueuse mode n'aime pas trop garder un vêtement de la saison passée. Et puis, son dressing n'est pas extensible !

Où les voir ?

Les blogueuses mode raffolent des ventes privées, des événements presse et des vides-dressings organisés par leurs copines du web. Il est donc très facile de les croiser si on connaît les dernières adresses à la mode (au hasard, les événements Claudie Pierlot, Colette...). Le must ? Être vue dans une boutique éphémère ou lors d'un happening. Parfait pour être sûre de faire partie de l'élite.

Vous voulez les éviter ? Impossible, des grands magasins au parfumeries de quartier, dans les musées, les expositions et dans les restos branchés de la capitale : la blogueuse investit tout. Chaque lieu est a place to be en devenir, rappelez-vous en.

Le vocabulaire blogueuse

La blogueuse a adopté le vocabulaire du web. Elle se présente en donnant son nombre de followers sur Twitter et de fans sur Facebook, voire son classement sur e-buzzing. Lorsqu'elle parle de ses mails c'est pour se plaindre des CP (Communiqués de Presse), des AP (Attachés de Presse) ou se réjouir d'une nouvelle VP (Vente Privée). WTF ?

Leur playlist

La blogueuse écoute de tout, spécialement si elle est invitée à un concert privé. Pop, rock, chanson française : plus les artistes sont neufs et mieux c'est. Mais pour se distinguer de ses copines d'Internet, la blogueuse aime avouer ses références musicales old school, soit du bon vieux rock, de l'électro, du classique français ou du jazz...

On n'oublie surtout pas de se remettre aux tubes des années 80 et 90. En plein revival 90's, il serait bête d'avoir oublier les paroles de " Freed from Desire " de Gala, ou de zapper la choré d'Around The World des Daft Punk lors d'une soirée "We are 90's "...

Alors, blogueuse mode, blogueuse beauté, blogueuse lifestyle ou blogueuse culinaire : dans quel clan êtes-vous ?

Adresses :

Colette
213 rue Saint Honoré
75001 Paris

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés