L'Âne Chic, le spot pop des Petites Ecuries

L'Âne Chic, le spot pop des Petites Ecuries

By Mathias Deshours
03 Juil 2014

La rue des Petites Ecuries compte une nouvelle bestiole dont il est de bon ton de faire tout un foin : l'Âne Chic.

Dans le quartier qui n'en finit plus de se gentrifier de Château D'Eau, où l'on passe sans cesse du coq à l'âne, ce dernier a trouvé étable rue des Petites Ecuries. Nous parlons de l'Âne Chic, dernier venu de la rue, qui dénote de l'esprit très troquet environnant par une certaine distinction et un raffinement modeste.

Dès l'entrée, les sens se ravissent d'un sentiment de confort domestique, transmis par l'efficacité d'un mobilier brut et d'une déco no-wave. Si c'est en cela qu'on s'arrête à l'Âne Chic, on s'y installe pour la qualité des produits : Maes, Tripel Karmeliet et Brewdog Indian Pale Ale à la pression ou Vedett, Red Stripes, Samuel Adams en bouteilles. À l'ardoise, le classique et l'indétrônable (Moscow Mule, Old Fashioned, Cosmopolitan, Martini, Bloody Mary, White Russian...) supplantent toute tentative de marier du café à l'anisette comme un mixologue à la petite semaine. Et comme le bar est une initiative de Julien Coulon, ancien membre de Sourya, on trouve du beau linge derrière les platines du dancing (au sous-sol), où la pop parisienne laisse aussi place au hip hop ou à l'électronique.

Plus sporadiquement, l'Âne Chic est un havre où regarder des matches importants en laissant aller son palais aux douceurs type saucisson basque. Voilà un endroit où le chic n'a pas vendu pas son âne au diable.

L'Âne Chic
37 bis rue des Petites Ecuries
75010 Paris
Suivez les sur Facebook

Derniers
articles
Lieux

Les
pluslus

Lespluspartagés