Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop!

By Marine Normand
07 Déc 2012

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop! @DR, Paul Schmidt

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop!

Kumisolo en interview sur OnVillaNuit !

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop! @DR, Paul Schmidt

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop!

Kumisolo a sorti dernièrement un clip pour son morceau Fondant en Chocolat !

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop! @DR

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop!

Son EP (avec le chat arc en ciel <3) Coeur Frag

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop! @DR, Paul Schmidt

Kumisolo : rencontre avec la nouvelle voix pop!

Kumisolo nous parle de son dernier EP, Coeur Frag

Kumisolo est une jeune chanteuse d'origine japonaise que l'on a découvert récemment avec sa superbe chanson Coeur Frag. Une jolie mélodie teintée d'électro, des paroles naïves hommage à la musique pop des eighties, un clip avec un gros chat aux couleurs de l'arc en ciel, il ne nous en fallait pas plus pour conquérir no

Kumisolo est une jeune chanteuse d'origine japonaise que l'on a découvert récemment avec sa superbe chanson Coeur Frag. Une jolie mélodie teintée d'électro, des paroles naïves hommage à la musique pop des eighties, un clip avec un gros chat aux couleurs de l'arc en ciel, il ne nous en fallait pas plus pour conquérir nos coeurs assoiffés de pop toute douce et nostalgique des années 80. Nous avons donc voulu en savoir plus sur Kumisolo, le nouveau bonbon pop.


OnVillaNuit : Tu es arrivée en France il y a 10 ans : c'était pour la musique ?

Kumisolo : C'était surtout pour améliorer mon français. J'avais fait quatre ans d'études au Japon à la faculté, mais je ne le maitrisais pas complètement. Je me suis dit qu'il fallait absolument que je vienne sur place pour l'améliorer et en profiter pour faire des études de cinéma.


OnVillaNuit : C'est très récemment que tu as commencé ta carrière solo...

Kumisolo : Je jouais auparavant avec un groupe de filles qui s'appelait Konki Duet. On a fait ensemble trois albums dont je suis très contente, mais j'ai souhaité me concentrer sur ma carrière solo, mon côté 100% Kumisolo. Dorénavant, au niveau composition et visuel, c'est vraiment ma direction artistique !

OnVillaNuit : Tu fais tout de A à Z ?

Kumisolo : A la base, je fais la musique : je compose, et je chante aussi. Mais je délègue pas mal : j'ai des amis qui m'écrivent des paroles en français, et certains, plus doués que moi, m'aident pour les arrangements ou le mixage. Pareil pour le clip Fondant en Chocolat : c'est un ami qui s'appelle Shobo Shobo qui est graphiste et illustrateur, qui m'a aidé pour le storyboard et la réalisation.

OnVillaNuit : Quelles sont tes principales influences ?

Kumisolo : J'aime beaucoup tout ce qui vient des années 80 en France : Lio, Elli et Jacno, Deux, Mathématiques Modernes. J'aime bien les années 60 aussi : Gainbourg, Françoise Hardy. J'adore aussi Chantal Goya, elle chantait dans Masculin/Féminin de Jean-Luc Godard. Je l'adore, elle est vraiment trop mignonne, et très belle dans ce film.

OnVillaNuit : Ta musique semble pourtant loin de la froideur des années 80.

Kumisolo : Cela doit tenir à mes influences japonaises. Hier, j'ai découvert une chronique de mon clip Fondant au Chocolat, et ils marquaient que la rythmique était "J-pop" alors que je trouvais que l'inspiration tendait plus vers l'Afrique. Enfin bon, je pense qu'avec ma tête et mon univers, c'est plus facile pour eux de tout regrouper sous l'univers "japonisant"...

OnVillaNuit : La musique française des années 80 fonctionne bien au Japon ?

Kumisolo : Ils aiment beaucoup ce qui fait par exemple Lio et la French Touch. Ils sont vraiment très fans. Quand j'étais là-bas, j'aimais beaucoup les classiques de la chanson française, comme le cinéma de la Nouvelle Vague.

OnVillaNuit : Tu penses mettre une touche de J-pop dans tes morceaux ?

Kumisolo : Je pense, j'adore ce côté Idol (ndlr : catégorie de jeunes chanteuses nippones connues pour une ou deux singles très dansants), un peu chanteuse populaire. Au Japon, il y a aussi beaucoup de chanteuses des années 80 que j'apprécie aussi. Ayant grandi dans ces musiques, je pense évidemment qu'il y a une influence dans mes créations.

OnVillaNuit : Comment est né ton single Coeur Frag ?

Kumisolo : C'est une chanson que j'avais écrite il y a quelque temps avec mon guitariste, et qui a pris une toute autre dimension avec l'intervention de Leo Hellden de Tristesse Contemporaine qui est très doué pour les arrangements. Il en a fait une chanson très efficace !

OnVillaNuit : Tu es seule sur scène ?

Kumisolo : Non, parfois j'ai mes Kumisolo Boys avec moi ! Mais pour certains concerts, je joue simplement accompagnée d'un guitariste.

OnVillaNuit : Tu as des envies de collaboration ?

Kumisolo : Oui ! J'adore Yan Wagner. Je lui ai proposé une collaboration sur un titre qui s'appelle Kung-Fu Boy. Je ne sais pas si ça va se réaliser, mais j'aimerais beaucoup qu'il récite avec sa grosse voix une histoire de Kung-Fu, un peu à la manière des films Bruce Lee.

OnVillaNuit : Sors-tu beaucoup ?


Kumisolo : Je suis curieuse, donc j'essaie de voir le maximum de concerts, de nouveaux groupes. J'ai découvert récemment Chairlift, et je les adore, ils ont un morceau super qu'ils chantent en japonais !

OnVillaNuit : Dans quelle langue préfères-tu chanter ?

Kumisolo : Dans mon premier album, l'anglais, le français et le japonais étaient mélangés. Pour l'EP Coeur Frag, c'était français et japonais. Pour le deuxième album, je vais essayer de me concentrer sur le français !

OnVillaNuit : C'est très difficile de chanter en français : quelle est ton opinion ?

Kumisolo : Je pense avoir un certain décalage en français du au fait que je suis japonaise, et que je peux chanter sans être complexée à la base. Quand je chante en japonais à des japonais, par contre, je trouve cela un peu intimidant que le public comprenne les paroles. Mais j'ai passé ce cap, je préfère quand les gens comprennent ce que je chante.

OnVillaNuit : Qu'est ce que tu écoutes en ce moment ?

Kumisolo : J'écoute les Holograms, un groupe suédois. Ils sont très jeunes, c'est une formation synthé/guitare/basse/batterie. C'est simple mais ils ont la patate !

OnVillaNuit : Quels sont tes projets pour l'année prochaine ?

Kumisolo : J'aimerais bien sortir très vite mon second album chez EMI, j'ai déjà fait écouté les démos, les deux tiers sont déja terminés, et j'essaie de composer plus de titres pour avoir le choix. J'aimerais bien aussi partir quelques semaines pour composer, m'éloigner un peu de la vie quotidienne. Je travaille à la maison, et j'ai du mal à me concentrer avec la vaisselle et l'aspirateur... Et puis quelques dates en Province !

 

OnVillaNuit : Et des envies avant la fin du monde ?

Kumisolo : Ah oui, c'est bientôt ! J'aimerais bien manger plein de trucs pour ne pas regretter. Je ne sais pas encore quoi par contre, je ne me suis pas encore correctement préparée mentalement...

Propos recueillis par Marine Normand


Le site de Kumisolo

Derniers
articles
Portraits

Les
pluslus

Lespluspartagés