Kazy Lambist : "J'aimerais composer pour Tyler, The Creator"

By Pierre Champleboux
31 Juil 2019

Kazy Lambist : @Alban Gendrot

Kazy Lambist : "J'aimerais composer pour Tyler, The Creator"

Kazy Lambist - La Crême Festival

Kazy Lambist : @Alban Gendrot

Kazy Lambist : "J'aimerais composer pour Tyler, The Creator"

Kazy Lambist - La Crême Festival - Photo 02

Kazy Lambist : @Alban Gendrot

Kazy Lambist : "J'aimerais composer pour Tyler, The Creator"

Kazy Lambist - La Crême Festival - Photo 03

Kazy Lambist : @Alban Gendrot

Kazy Lambist : "J'aimerais composer pour Tyler, The Creator"

Kazy Lambist - La Crême Festival - Photo 04

Kazy Lambist : @Alban Gendrot

Kazy Lambist : "J'aimerais composer pour Tyler, The Creator"

Kazy Lambist - La Crême Festival - Photo 05

Kazy Lambist, c'est le nom de scène d'Arthur Dubreucq, l'une des étoiles montantes de la scène electro-pop française. À 26 ans, le jeune Montpelliérain a déjà conquis le public avec son premier album "33 000 Ft..." et une tournée internationale. De nouveau sur les routes cet été, il a accepté, le temps d'une escale, de se prêter au jeu de l'interview avec nous.

Le son de Kazy Lambist invite au voyage. Le jeune prodige s'inspire-t-il de ceux-ci pour produire ses morceaux aériens, ses volutes d'électro-pop à la fois légère et racée ? On en a discuté avec lui.

Villa Schweppes : D'où vient ton nom de scène ?

Kazy Lambist : Ça vient d'une épice turque que j'ai découverte sur un marché à Istanbul il y a 10 ans. Le marchand m'avait expliqué que c'était une épice qui développait l'ouïe et la sensibilité en général. J'ai trouvé ça stylé et je me suis approprié ce nom.

Si tu devais choisir l'un de tes tracks pour te présenter ?

Kazy Lambist : Je choisirais l'un de mes premiers morceaux : "Headson". C'est un track que j'ai composé dans ma chambre et, quand il est passé sur Radio Nova, je me suis aperçu que je faisais de la musique qui pouvait plaire et passer sur les ondes.

Sur quoi tu travailles en ce moment ?

Kazy Lambist : Je viens de finir un EP, que je vais certainement sortir bientôt.

Il y a un track qui t'aide à sortir du lit ?

Kazy Lambist : Je dirais "Walking On A Dream", d'Empire of the Sun. C'était le réveil de mon ex et je ne m'en suis jamais lassé. En général, quand je mets une musique en réveil le matin, je la déteste au bout de 5 ou 6 jours, mais pas celle-ci. Je la conseille vraiment à tous les gens qui ont besoin d'un réveil agréable, efficace, quelque-chose qui donne la patate.

Pour te faire danser, quel track faut-il jouer ?

Kazy Lambist : "La Tortura" de Shakira.

Lire la vidéo

Ton meilleur souvenir de soirée ?

Kazy Lambist : C'était sur un bateau à Marseille, entre les îles du Frioul et la ville. La mer était un peu déchaînée et on devait jouer en se tenant à ce qu'on pouvait. Il y avait des gens qui vomissaient autour de nous. C'était assez marrant.

Ton pire souvenir de soirée, c'est le même ?

Kazy Lambist : Une fois, on s'est retrouvés à jouer sur une scène juste après une chorégraphie d'enfants qui dansaient sur du Maître Gims. C'était assez bizarre. Enchaîner notre musique juste après ça, c'était particulier. Une expérience !

Y'a-t-il un artiste avec qui tu aimerais collaborer ?

Kazy Lambist : Bonobo, un artiste anglais que je respecte beaucoup. Ce serait un peu un rêve de faire un track avec lui. J'ai aussi adoré l'album IGOR de Tyler, The Creator. Il a l'air ouvert à plein de choses. Ça me ferait plaisir de composer des trucs pour lui un jour.

Le site de Kazy Lambist
La page Facebook de Kazy Lambist

Notre rencontre avec Kazy Lambist en vidéo

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés