Jam City, Caribou, Carl Craig, 113... Les remixes de la semaine

Jam City, Caribou, Carl Craig, 113... Les remixes de la semaine

By Mathias Deshours
13 Déc 2014

Voici une nouvelle belle semaine dans les remix avec cette semaine le 113 et Carl Craig, Caribou et Four Tet ou Banks et Jam City

Elliot Littrowski réédite les Princes De La Ville du 113

Gamins, ce morceau était tout. Un hymne, un truc pour danser, il avait un pouvoir d'évocation rare et des violons hyper libérateurs. Un morceau qui parlait à quiconque et accompagna une génération, dont faisait partie Eliot Littrowski, petit cousin de la famille Cracki, qui gonfle le titre à la disco façon Homme de Rio.

Hudson Mohawke fait renaitre Four Tet à Glasgow

Il a flotté en tant que rip radio pendant des années sans que personne ne prenne la peine de le nettoyer et lui donner un coup de prod un peu neuf. Le Parallel Jalebi de Four Tet par Hudson Mohawke étincelle enfin, et ce, dans le calendrier de l'avent de Lucky Me. Si Four Tet était né à Glasgow, qu'il avait signé chez LuckyMe avec Rustie et Mohawke, voilà exactement ce qu'il ferait.

Carl Craig fait semblant de remixer Caribou

Caribou s'est offert les talents d'un petit nouveau de Detroit dont vous entendrez longtemps parler : Carl Craig. D'ici, tout indique que le gamin deviendra une légende. Dans les faits, le mythe de Motor City retouche Snaith comme un adoube une nouvelle recrue dans une confrérie même si le résultat est curieusement un peu paresseux, de la part d'un Craig (en tant que c2), aujourd'hui plus excité par le défrichage de nouvelles terres dans ses sons. C'est gentil d'être passé néanmoins.

Banks un peu trop salée par Salva

La trap fluo refuse de pousser son dernier soufflé. RL Grime vient de lui écrire un chant de cygne honorable dans son dernier LP et Salva revoit les tubes de Castafiores à l'uppercut. Pas finaud mais Banks a parait-il mis la main à la pâte. Une version club qui offre moins une nouvelle lecture qu'un gros hoquet au titre.

Jam City revoit gentiment Kindness

Jam City avait en son pouvoir un génie de la house breakée qui a fait les belles heures de Night Slugs. Ainsi, ces derniers temps, le britannique s'apprête à sortir un deuxième LP qui, de single en single, s'annonce comme du rock prog à l'eau de rose et l'on ne comprend pas bien où il veut en venir. A l'instar de ce remix de Kindness, très attentiste mais jamais vraiment contemplatif. Un entre deux qui n'offre pas une brèche assez épaisse pour entrevoir quelque chose. Si ce n'est cette nappe anxiogène qui redonne au titre une nouvelle dimension, illustrant les angoisses des premiers atermoiements amoureux.

Derniers
articles
Actus musique

Les
pluslus

Lespluspartagés