Interview découverte : le collectif Triple-D

By Juliette Hautemulle
22 Avr 2016

Interview découverte : le collectif Triple-D @DR

Interview découverte : le collectif Triple-D

Le collectif Triple-D

Interview découverte : le collectif Triple-D @DR

Interview découverte : le collectif Triple-D

Le collectif Triple-D - Photo 2

Interview découverte : le collectif Triple-D @DR

Interview découverte : le collectif Triple-D

Le collectif Triple-D - Photo 3

L'objectif des trois garçons du collectif Triple-D ? Créer des événements en réalisant tout par eux-mêmes. Rencontre avec ces passionnés de fêtes, de techno et de DIY.

La Villa Schweppes : Pour commencer, Triple-D c'est qui ?

Triple-D crew : Triple-D, c'est une équipe passionnée par l'organisation d'évènements, mais surtout une bande d'amis qui travaillent sur ce projet par passion.
Notre concept est le suivant : créer des évènements en réalisant tout par nous-mêmes. De la scénographie, à la scène, en passant par le mobilier : tout est fabriqué maison. Ça donne une réelle identité à nos soirées et ça nous permet de réduire au maximum les coûts, d'où les tarifs billetterie et bar très abordables et, donc, en totale cohérence avec l'esprit convivial de nos soirées !
Du côté de l'équipe, on a chacun d'autres activités en parallèle : Directeur de production de Fée Croquer, chargé de billetterie chez Digitick, gestion humaine du Dour Festival... L'équipe entière possède un métier qui touche de près ou de loin à l'évènementiel et avec son propre univers et ses expériences. On se retrouve avec plaisir pour de nombreux projets sous le nom de Triple-D.

Pourquoi ce nom, d'ailleurs ?

Triple-D crew : La raison est assez simple, en fait. Avant de devenir le Collectif Triple-D, nous, les trois fondateurs Quentin Denys, Arthur Deslandes et Sylvain Denis, organisions des évènements pour le plaisir. Vu nos noms de famille, le surnom des "Triple-D" nous a très rapidement été attribué. Du coup, lorsqu'on a décidé de monter un collectif, le choix du nom a été une évidence !

Vous organisez pour l'instant surtout des fêtes aux Caves Lechapelais (mis à part un événement au Glazart, au Batofar, à l'Underclub et au Panic Room). Pourquoi là ? Vous n'avez pas envie de vous exporter ailleurs, un peu ?

Triple-D crew : Parce qu'on adore les locations "sèches". Elles nous permettent de construire notre scène et d'y installer toute notre scénographie. Il y a un vrai défi par rapport au confort des soirées en club ! Les caves nous ont plu dès la première édition. Le public était au rendez-vous et on a donc réinvesti ce lieu en travaillant sur sa faible capacité (300 personnes) et sa proximité avec le public. Ça nous permet d'avoir une attention particulière pour chacun, par exemple en proposant un stand pour offrir de l'eau et de la nourriture aux participants pour leur retour de soirée. C'est exactement pour ce genre de détails qu'on souhaite favoriser ce type de locations : pour ajouter notre touche personnelle à chaque soirée ! Mais, bien sûr, on souhaite nous exporter et on a de nouveaux projets sur le feu en dehors de ces caves !

Interview découverte : le collectif Triple-D

Le collectif Triple-D - Photo 4

Interview découverte : le collectif Triple-D

Le collectif Triple-D - Photo 5

Expliquez-nous ce travail de scénographie que vous faites avec différents collectifs parisiens : les palettes.

Triple-D crew : À côté de la réalisation de nos propres soirées, on travaille avec d'autres organisateurs en leur proposant nos services de scénographes. Ce travail est vraiment à la carte, selon ce que souhaite faire le collectif. En gros, ces derniers nous contactent avec une envie, on lui propose des idées, le matériel et les mains pour tout mettre en place. Chill out, scène, logo lumineux, scénographie, bars... À l'image de notre concept, il est possible de tout fabriquer !
On a déjà ou allons collaborer avec Fée Croquer, le Weather Festival, Order, Vryche House, Swarm Factory, le festival Open-Minded... Travailler sur ces projets a été et continuera d'être l'occasion de belles rencontres pour nous.
Sinon, on bosse aussi sur un projet de scénographie consistant à faire décorer des palettes par différents acteurs du milieu avec lesquels on apprécie travailler et d'utiliser ces palettes pour réaliser une scénographie à l'image de nos rencontres. PWFM, la talentueuse Paillette et le groupe La Bringue furent les premiers à jouer le jeu !

On travaille sur un gros événement qui réunira, en septembre, plus de 1 500 personnes et plusieurs collectifs parisiens

Ces gens, vous comptez vous associer avec eux sur de futurs projets ?

Triple-D crew : Oui, c'est aussi le but de travailler avec d'autres collectifs ! On a d'ailleurs deux projets en cours : une warehouse avec un collectif émergent, ainsi qu'un plus gros événement qui réunira plusieurs collectifs parisiens et prévu pour septembre 2016 dans un lieu encore inconnu du grand public.

Vous allez vous occuper de toute la scénographie du " Weather City " lors du prochain Weather Festival au Bourget. Vous pouvez nous dire ce que vous comptez faire et ce à quoi on peut s'attendre ?

Triple-D crew : C'est avec plaisir qu'on va, en effet, collaborer avec le Weather Festival pour y réaliser la construction du Weather City, soit une tente de 500 m2 sous laquelle vous retrouverez de nombreux stands tenu par des acteurs de la nuit parisienne. Pour l'occasion, on se chargera de construire la totalité de la zone en palettes. Chaque stand sera unique, un espace chill out y sera installé, et on va créer une décoration spéciale Weather City pour l'occasion. On tiendra nous aussi un stand pour y présenter notre concept et nos constructions. Ça sera l'occasion de venir rencontrer l'équipe Triple-D, donc rendez-vous les 3, 4 et 5 juin au Bourget !

Donnez-nous un track bien représentatif de l'esprit Triple-D.

Triple-D crew : PRRUK102 Re:Axis - "Protoportal" (Original Mix).

Dans vos rêves les plus fous, à quoi ressemblerait votre soirée idéale ?

Triple-D crew : Notre soirée idéale se déroulerait dans lieu à la fois indoor et outdoor, ce qui nous donnerait l'occasion de réaliser toutes nos idées créatives ! Quand on dit créatives, on pense aux constructions en matériaux de récupération et aux palettes, bien entendu... Le tout avec de beaux jeux de lumières pour sublimer ces matériaux bruts !
Côté line-up, on aime bien mettre en avant de jeunes talents prometteurs et on rêverait de voir des back 2 back entre confirmés et nouveaux acteurs du monde de la techno !

Quoi de prévu pour la suite ? Une résidence quelque part (ailleurs ?) ? Un lieu à reprendre ?

Triple-D crew : On boucle notre résidence aux Caves Lechapelais avec une ultime soirée "La Messe" le 29 avril prochain. Après, on n'a pas encore décidé où on posera nos bagages pour notre prochaine résidence, mais de nombreux projets sont en cours, que ça soit en termes d'organisation de soirées, ou en termes de réalisation de scénographie pour d'autres collectifs.
Notre plus gros projet est prévu pour septembre : le fameux évènement qui rassemblera près de 1 500 personnes et qui sera une cohésion de nombreux collectifs issus de divers milieux artistiques.

Et pour finir, Triple-D, c'est...

Triple-D crew : ... avant tout pour le plaisir.

View post on imgur.com
La page Facebook du collectif Triple-D

Derniers
articles
Musique

Les
pluslus

Lespluspartagés