Interview : Art Of Shades présente le 1er titre de son EP en exclusivité

Interview : Art Of Shades présente le 1er titre de son EP en exclusivité

By Léopold Lemarchand
15 Déc 2014

Vous ne le connaissez peut-être pas encore, mais vous allez avoir très envie d'en savoir un peu plus sur lui. On a discuté avec Art Of Shades, qui nous offre pour l'occasion le titre "Somewhere Else" tiré de son premier EP.

Art Of Shades est l'élève sérieux du premier rang qui arrive a être assez cool pour ne pas se faire détester par le reste de la classe. Pour son projet musical, il fait les choses dans l'ordre et les fait bien. Adepte d'une éléctronique synthétique et aérienne, ce jeune producteur s'inspire de beaucoup de choses et cela se retrouve dans chacune de ses compositions. Aujourd'hui, nous vous présentons le morceau "Somewhere Else" qu'il nous offre en exclusivité.

Villa Schweppes : On te laisse nous présenter cette exclu...

Art of Shades : Aujourd'hui je vous présente " Somewhere Else " le premier morceau de l'EP "Into The Waves". C'est un morceau important avec son theme que l'on retrouve dans le dernier morceau de l'EP "Outro". C'est le lien entre tous les titres de l'EP. Il a une dimension narrative et visuelle qui résume bien l'univers musical de l'EP.

Qui es-tu Art Of Shades ?

Je m'appelle Leonardo Dessi, j'ai 22 ans et je vis à Paris. J'ai étudié la musique au conservatoire, 8 ans le classique et 2 ans le Jazz puis j'ai passé 2 ans à l'American School of Jazz à Paris. Inutile de préciser que la musique est ma passion !

Comment en es-tu venu à composer de la musique ?

J'ai commencé à composer de la musique vers l'age de 14 ans. Au début avec Cubase, j'ai commencé à écrire de la musique classique puis je me suis lancé dans un projet rock avec mon meilleur ami. Mais c'est la découverte de l'electro qui m'a permis de composer des titres qui mélangent diverses influences et qui se rapprochent le plus de mon univers musical. En fouillant un peu sur internet, on a pu voir que tu ne travaillais pas a côté de ton projet musical.

Du coup, à quoi ressemble la vie d'un jeune homme producteur à seulement 21 ans ?

Ma vie se résume clairement à la musique aujourd'hui. J'ai fait le choix de consacrer 100% de mon temps à composer et à préparer la sortie de mon premier Ep. Je dois avouer que de temps en temps ça m'a fait peur d'être aussi "libre" mais j'ai choisi d' y aller a fond et aujourd'hui, je suis heureux de voir ma musique en ligne !

Dans tes compositions on peut entendre du classique, de la deep-house et parfois même du rap, finalement, comment décrirais-tu la musique que tu produis ?

J'aime énormément explorer tous les univers musicaux possible. Je n'oublie pas que j'ai commencé par étudier la musique classique. Mais mon but est d'avoir une ligne directrice, un son qui me soit propre et qui se nourrisse de toutes ces influences dont je m'inspire. Aussi c'est difficile de donner un terme à ce type de musique du coup mais je dirais electro-pop et encore je ne suis pas convaincu (rires, ndlr).

Tu as pris ton temps pour sortir ce premier EP, tu voulais être sûr du label sur lequel tu signerais ou bien tout simplement du contenu final ?

Oui j'ai mis beaucoup de temps. Un an quasiment ! Cette année a été une grosse année de mise en place. Je voulais vraiment qu'artistiquement, le résultat me ressemble le plus possible. J'ai fait le choix de m'autoproduire ce qui est une charge de travail importante et nouvelle pour moi. Aujourd'hui, je suis content et soulagé de voir tous ces efforts récompensés avec la sortie de l'Ep même si c'est toujours un moment un peu angoissant pour un artiste. Mais la bonne nouvelle, c'est que je peux enfin me remettre à composer de nouveaux titres !

On te retrouve globalement sur toutes les soirées de ton crew The Walking Machine, quel fut pour toi la meilleure soirée à leurs côtés ?

La meilleure soirée fut clairement la Walking Machine avec Kaytranada au Social Club ! Une ambiance de dingue, les gens à fond tout le long de la soirée. C'était vraiment génial.

Une anecdote sympa à nous raconter ?

Un soir pour une Walking Machine au Nuba, j'avais malheureusement placé dans mes deux clés USB une musique " non lisible " par les platines.. Arrive mon tour de commencer et là rien, plus rien ne fonctionne, je vois la musique du DJ précédent se terminer... L'angoisse totale ! Je lui demande de continuer un peu le temps de résoudre le problème, j'ai donc demandé gentiment à Karma Kid de me prêter son ordinateur pour comprendre le problème dans mes clés, j'ai finalement découvert le fameux fichier et j'ai pu commencer mon set avec une bonne heure de retard (rires, ndlr). Un stress que je ne souhaite à personne.

Quels sont les 3 artistes qui t'inspirent le plus ?

Je pense que la musique aujourd'hui s'inspire de tous les styles, de toutes les tendances. Pour ma part, je peux écouter Debussy, Stan Getz et tout de suite après le dernier album de Flight Facilities. Alors les artistes qui m'inspirent le plus ils n'y en a pas 3 mais des dizaines !

Ta killer track qui à coups sûr dynamitera le club ? Pourquoi celle-ci en particulier ?

Il y a deux morceaux que j'adore placer en club : La Fique - Robosonic & Adana Twins et Summer - TWR72. C'est deux morceaux ont des montées magnifiques, ils ont un coté hypnotisant et surtout groovy que j'adore. Ils sont très forts en club et proposent quelque chose d'intéressant musicalement !

Derniers
articles
Les Rencontres Villa Schweppes

Les
pluslus

Lespluspartagés